Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Entre l'amitié et l'inimitié : l'échange, l'alliance et la complicité

  • Alain Mahé, maître de conférences de l'EHESS ( IMM-CEMS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Enseignement suspendu durant l'année universitaire 2016-2017

Dans leur version méditerranéenne les échanges de violences propres au système vindicatoire et à ses défis pour l’honneur excluent par définition la position de victime. Si l’on succombe à ces violences – et à condition que son comportement passe pour conforme aux exigences de l’honneur –, on ne meurt pas comme victime mais, au pire, comme vaincu et, au mieux, comme héros. Nous sommes donc confrontés à ce paradoxe d’un dispositif de régulation des conflits qui repose sur des échanges de violence, où non seulement la position de victime est exclue, mais où la réversibilité successive des positions des protagonistes des échanges rend impossible toute stabilité dans le système des places, puisque les protagonistes sont alternativement agresseurs ou agressés.

Dans les sociétés où la position de victime est reconnue depuis longtemps, tant sur un plan moral que juridique, il a existé des dispositifs susceptibles de subvertir l’opposition entre une victime et l’auteur des actes qui constituent la victime comme telle. Cette situation est illustrée de façon particulièrement systématique et dramatique par les zonderkommando des camps d’extermination nazis. Dans ce cas, un système de contraintes et de menaces permanentes permettent d’obtenir la collaboration de la victime et du bourreau dans la persécution de tiers.

Par rapport à ce type de situations, un des objectifs de ce séminaire sera d’élucider les présupposés impliqués dans les deux jugements contradictoires suivants : celui de Claude Lanzmann affirmant ne pas vouloir comprendre les nazis et celui de Primo Levi affirmant vouloir les comprendre, afin de les juger.

Quant aux vengeurs, solidaires dans une vengeance vécue comme légitime, nous verrons qu’il ne faut pas être trop pressé de les considérer uniment comme des amis ou des alliés. Autrement dit, dans tous les cas, l’objectif de ce séminaire poursuivra celui des années précédentes qui est d’établir la vocation analytique des catégories normatives et juridiques.

Aires culturelles : Méditerranéens (mondes),

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Alain Mahé- Anthropologie juridique des sociétés arabo-berbères
  • Direction de travaux d'étudiants :

    nécessité d'un projet de recherche écrit avant tout rendez-vous, à envoyer par courriel.

    Réception :

    pour les rendez-vous, contacter Alain Mahé par courriel.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : mahe(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 24 février 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]