Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Tourisme : recherches, institutions, pratiques

  • Nadège Chabloz, ingénieure d'études à l'EHESS ( IMAF )
  • Saskia Cousin, maître de conférences à l'Université Paris-Descartes ( Hors EHESS )
  • Anne Doquet, chargée de recherche à l'IRD ( IMAF )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • Sébastien Jacquot, maître de conférences à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ( Hors EHESS )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Jeudi de 17 h à 20 h (salle Mandel C, Université Paris-Descartes, 45 rue des Saints-Pères 75006 Paris), du 29 septembre 2016 au 23 février 2017. Calendrier des séances ci-dessous

Cette douzième saison du séminaire « Tourisme : Recherches, institutions, pratiques » s’intéressera au « tourisme religieux ». Les mobilités motivées par des quêtes religieuses et/ou spirituelles représentent un phénomène massif, qui rend poreuses les frontières entre des champs considérés comme incompatibles (le sacré, l’économie, l’art, le ludique). Le concept de « tourisme religieux » constitue non seulement un objet de réflexion académique, mais il est employé tout autant par les opérateurs économiques, les décideurs politiques que par les agents religieux eux-mêmes.

À partir d’enquêtes empiriques, ce séminaire s’attachera à explorer les pratiques des acteurs engagés à différents niveaux dans cette forme de tourisme et la manière dont ses mobilités sont initiées, encadrées et organisées par des opérateurs privés ou politiques. Les intervenants seront invités à questionner les différentes catégories/concepts utilisés pour désigner la pluralité des mobilités et des migrations des individus ayant trait au religieux, au sacré, au spirituel, notamment la pertinence de la dichotomie souvent effectuée entre « tourisme religieux » et « pèlerinage ». Il s’agira également d’interroger l’insertion du tourisme dans le « marché des biens de salut » (Weber).  

La multiplicité des acteurs qu’il engage et des domaines qu’il convoque font du tourisme religieux un lieu privilégié pour l’observation de l’accroissement de la diversité religieuse, ses nouvelles modalités de circulation, de déterritorialisation, d’appropriation, de patrimonialisation que ce soit par des individus, des acteurs politiques ou par des nouveaux entrepreneurs en religion ou en tourisme.

29 septembre 2016 : Nadège Chabloz (IMAF, EHESS), « L'invention d'un chamanisme africain. Réappropriations touristiques, politiques, artistiques et religieuses de rites initiatiques thérapeutiques. Les cas du bwiti à Libreville (Gabon) et des “Gnawa” d'Essaouira (Maroc) »

13 octobre 2016 : Serena Bindi (Paris Descartes, CANTHEL), « Mises en scène patrimoniales des rituels de possession au Garhwal, Inde du Nord »

10 novembre 2016 : Katia Boissevain & Cyril Isnart (CNRS, Idemec, AMU), « Tourisme et religions en Méditerranée. Usages culturels du eligieux dans le catholicisme et l’islam contemporains (Europe du Sud-Maghreb) »

24 novembre 2016 : Nicolas Commune (DySoLa, Laboratoire de sociologie et d’anthropologie, Université de Rouen), « Detox, écothérapie et soins traditionnels. Les séjours en spas comme une nouvelle forme de retraite spirituelle » ?

8 décembre 2016 :

  • Joseph Ronald Dautruche (LADIREP, Université d’État d’Haïti), « Tourisme et vodou en Haïti : nouveaux touristes, nouvelles pratiques et nouvelles perspectives »
  •  Saskia Cousin (Paris Descartes, CANTHEL), « Pèlerinage esthétique sur les terres d’Ogou »


12 janvier 2017 : Kali Argyriadis (IRD), Nicolas Puig (IRD) , Séverine Gabry-Thienpont (IFAO), « Circulation et relocalisation du Zâr (Egypte - Europe) : du rituel à la scène, de la scène au rituel ? ».

26 janvier 2017 :

  • Olivier Chiron (Celas, Bordeaux III), « Le tourisme religieux et les autres pratiques touristiques au Sikkim autour d’un héritage marketing »
  • Francis Mobio & Raphaël Rousseleau (Université de Lausanne, Institut Religions, Cultures, Modernités (FTSR) ; Centre d’étude de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS-CNRS), « Prendre la vague » à Puri (Odisha) : quelques expériences de l’océan sur un site de pèlerinage en Inde »

23 février 2017 :

  • Olivia Legrip-Randriambelo (Université Lyon 2), « Les festivités du fifohazana. Tourisme religieux et déferlante médiatique autour du mouvement de Réveil malgache »
  • Nazarena Lanza (AMU/IDEMEC ; Centre Jacques Berque Rabat), « Pèlerins, touristes et commerçants : la confrérie Tijaniyya et le tourisme religieux sénégalais au Maroc.

Aires culturelles : Transnational/transfrontières,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

Centre : IMAF - Institut des mondes africains

Direction de travaux d'étudiants :

suivi des travaux de master ou doctorat sur rendez-vous avec les enseignants-chercheurs.

Niveau requis :

master 1.

Adresse(s) électronique(s) de contact : annedoquet(at)yahoo.fr, saskiacousin(at)free.fr, nchabloz(at)ehess.fr, sebastien.jacquot(at)univ-paris1.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 15 février 2017.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]