Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Marché/Marchés. Approches interdisciplinaires des économies

  • Alan Kirman, directeur d'études de l'EHESS (*) ( GREQAM )
  • Valeria Siniscalchi, maître de conférences de l'EHESS ( CNE )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • Miriam Teschl, maîtresse de conférences de l'EHESS ( GREQAM )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

(EHESS-Marseille, Centre de la Vieille-Charité, 2 rue de la Charité 13002 Marseille), cf. calendrier des séances et salles ci-dessous

Initié il y a désormais huit ans, ce séminaire est un espace de confrontation et de dialogue entre des chercheurs ayant analysé des des contextes de marchés et des places de marché à partir de regards disciplinaires différents (économie, anthropologie, sociologie, histoire..) ainsi que d'entrées méthodologiques multiples. Le marché s'est révélé un vaste espace de confrontation que nous abordons comme institution concrète, plutôt que sous la forme d’une entité abstraite. Les anthropologues, sociologues ou historiens privilégient l’étude des lieux et des pratiques de marché : les marchés sont dans ce cas un instrument d’observation des pratiques de l’échange, des interactions et des manières de penser les faits économiques. En revanche, les économistes considèrent souvent le marché comme un mécanisme qui coordonne les actions et les décisions d’agents indépendants et anonymes. De telles différences d’approches sont le point de départ de confrontations possibles et non pas de fermetures disciplinaires. À partir de terrains et de lieux de marché précis et/ou d'éléments caractérisants les marchés, nous essayerons de faire émerger des lignes de fracture ou de débat ainsi que de ponts possibles entre approches diverses.

2 décembre 2016, de 14 h à 16 h (salle B, 2e étage) :  « Concepts et unités d’analyse »

6 janvier 2017, de 16 h à 18 h (salle B, 2e étage) : «  Modèles et réalités empiriques »

3 février 2017, de 16 h à 18 h (salle B, 2e étage) : «  Comment étudier les choix des individus ? »
Nous discuterons les ouvrages de Mary Douglas et Baron Isherwood, 1979, The World of Goods. Towards an Anthropology of Consumption, Routledge, London et New York (trad. 2008, Pour une anthropologie de la consommation, Ed. du Regard, Paris) et Sheena Iyengar 2011 The art of choosing, Abacus, London.

3 mars de 14 h à 16 h (salle B, 2e étage) : « Les sciences économiques sont-elles performatives ? » avec Frédéric Aprahamian (GREQAM, Université de Toulon)

Le séminaire se déroulera sous forme de journées d’étude les 17 et 18 mai 2017

Vendredi 28 avril 2017 de 12 h à 14 h, salle de réunion : « Crises économies et cadres d’analyse »

Nous discuterons le texte de Jon Elster 2009 « Excessive ambitions », Critique of Capitalism, 4 (2) : 1-30 et le texte de Susana Narotzky et Niko Besnier 2014 « Crisis, value and hope : rethinking the economy » Current Anthropology, 55, 9
 
19 mai : Marché du travail et migrations professionnelles avec Francesca Sirna (URMIS, CNRS)  « Les médecins à diplôme européen et extra européen en France dans l’actuel contexte de crise économique mondiale :  un marché entre absence de revendications et quête de reconnaissance »
 
16 juin : Marketcraft: What Does It Really Take to Make Markets Work? Steven Vogel (University of California, Berkeley, enseignant invité à l'EHESS
 
Steven K. Vogel est professeur d'études asiatiques et de sciences politiques à University of California, Berkeley. Ses recherches portent sur les économies politiques des pays industrialisés, notamment le Japon. Il est l'auteur de "Japan Remodeled: How Government and Industry Are Reforming Japanese Capitalism" (Cornell, 2006) et le co-éditeur (avec Naazneen Barma) de "The Political Economy Reader: Markets as Institutions" (Routledge, 2008). Son livre "Freer Markets, More Rules: Regulatory Reform in Advanced Industrial Countries"  (Cornell, 1996) a reçu le prix Masayoshi Ohira. 

Domaine de l'affiche : Économie

Intitulés généraux :

  • Alan Kirman- Théorie microéconomique
  • Valeria Siniscalchi- Anthropologie des espaces économiques
  • Miriam Teschl- Identité, préférences et bien-être. Approches conceptuelles
  • Renseignements :

    Valeria Siniscalchi (Centre Norbert-Elias), Miriam Teschl (GREQAM) ou le secrétariat de la mention RCAHS, Laure Ginod.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    le séminaire est ouvert aux étudiants de M1 et M2.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : valeria.siniscalchi(at)ehess.fr, miriam.teschl(at)ehess.fr, laure.ginod(at)univ-amu.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 12 juin 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]