Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Violence et vulnérabilité : à partir de l’oikos

  • Michel Naepels, directeur d'études de l'EHESS, directeur de recherche au CNRS (TH) ( IRIS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er, 3e et 5e jeudis du mois de 9 h à 11 h (salle 11, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 17 novembre 2016 au 1er juin 2017

Nombreuses sont les situations où la probabilité d’être confronté à la violence physique directe est élevée, et les refuges toujours précaires. Nous essayerons de saisir comment l’anthropologie politique peut étudier des sites dévastés ou en crise, en nous interrogeant particulièrement sur les formes actuelles de la reproduction sociale qui s’y déploient. Cela nous conduira à réfléchir aux espaces domestiques (maison, maisonnée, foyer, ménage, etc.), pensés à la fois comme refuges potentiels, comme espaces d’inégalités de genre, d’âge et de statut, et comme lieux de rapports économiques de production et de reproduction. Nous nous interrogerons sur les enjeux de la domestication, et sur l’articulation entre violence politique, rapports domestiques et question environnementale, à partir de l’échelle de la vulnérabilité éprouvée par les personnes en situation. À partir de différentes études ethnographiques portant notamment sur l’Afrique Centrale et l’Océanie, nous parcourrons des cadres sociaux et temporels extrêmement divers, notamment dans des situations coloniales et post-coloniales. Nous explorerons également les questions d’échelles et de temporalités qu’ouvre une telle articulation, pour en examiner la pertinence.

La première séance du séminaire aura exceptionnellement lieu le jeudi 3 novembre de 9 h à 12 h en salle 13, et sera couplée avec une demi-journée intitulée « Sources et méthodes pour une “histoire d’en bas” ». Les étudiants suivant ce séminaire sont aussi vivement incités à suivre une seconde demi-journée sur le même thème le lundi 7 novembre de 10 h à 13 h en salle 13, articulant questionnements historiographiques et ethnographiques, et croisant les démarches suivies dans les séminaires proposés cette année par les enseignants organisant ces deux demi-journées : Alain Blum, Juliette Cadiot, Simona Cerutti, Michel Naepels et Isabelle Thireau.

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Michel Naepels- Anthropologie de la violence. Conflits, historicités et constructions locales des situations d'après-guerre
  • Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : naepels(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 5 septembre 2016.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]