Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Analyser les données biographiques : discours sur soi et parcours de vie

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er vendredi du mois de 10 h à 13 h (salle 015, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 4 novembre 2016 au 2 juin 2017. La séance du 2 décembre se déroulera en salle 13 (105 bd Raspail 75006 Paris). Séance supplémentaire le 13 janvier (salle 123, bât, Le France). Séance supplémentaire le 21 avril

Les séances des 21 avril, 5 mai et 2 juin 2017 se dérouleront en salle BS1_28 (1er sous-sol) 54 bd Raspail 75006 Paris.

Les données biographiques font l’objet d’un intérêt constant des sciences sociales (sociologie, histoire, anthropologie…), mais leur forme se diversifie (développement des données biographiques sur Internet, personnalisation des politiques publiques qui amènent à une croissance des espaces du discours sur soi…). Comment analyser des discours sur soi et leur cheminement alors que tous les acteurs ont vécu tout au long de leur vie une multiplicité de situations d’entretien ? Quelle place rendre à ces discours tout en les resituant dans les enjeux d’acteurs habitués à répondre à une demande, à se conformer au modèle attendu, à constituer un projet même si ce dernier a un caractère factice ? À l’inverse, que nous apprennent les récits de vie d’acteurs dont la parole est considérée comme illégitime, voire inintelligible ? De manière enfin plus globale, comment traiter, utiliser les données biographiques dans leur diversité (dossiers du personnel, curriculum vitae, blogs, journaux intimes, correspondances, autobiographies…) en croisant les approches disciplinaires et les méthodes quantitatives et qualitatives ?

La question ancienne du statut du discours des enquêtés se renouvèle aujourd’hui dans l’analyse des parcours de vie. La popularité du concept de parcours se paie par un déficit de définition, notamment de la manière de l’approcher empiriquement. Cette notion est en effet utilisée par des chercheurs adhérant à des paradigmes de recherche très variables et mobilisant des méthodologies de recherche tout aussi variées. Par ailleurs, ni la sociologie, ni les sciences sociales en général, ne sont les seules à utiliser ce concept.

Un des principaux enjeux de ce séminaire consiste ainsi à systématiser les connaissances théoriques, et particulièrement méthodologiques, sur les différentes approches en termes d’analyse des données biographiques.

Pour l’année 2016-2017, le séminaire s’appuiera sur les apports de l’année précédente pour présenter en introduction l’actualité de la recherche biographique et quelques éléments de méthode. Il s’agira ensuite de proposer une diversité de séances thématiques aux étudiants permettant d’articuler les questions méthodologiques aux ancrages épistémologiques et encourageant les étudiants à sortir de leur spécialisation thématique pour mieux analyser leur travail.

Il sera donc question cette année de confronter différentes analyses des parcours militants, d’aborder la question de la socialisation à partir des métiers artistiques, de confronter l’approche biographique à la dimension historique, d’interroger les parcours au prisme des rapports d’âge et de genre, de questionner l’enfance et la légitimité de la parole (des enfants, sur les enfants), de comprendre les carrières sportives, enfin d’analyser les parcours des transfuges de classes.

À l’instar des années précédentes, le séminaire se donnera pour objectif de croiser les disciplines (histoire, sociologie, anthropologie, philosophie…) et les méthodes ou les sources.

La pédagogie du séminaire est fondée sur l’alternance de présentation de chercheurs confirmés ou de jeunes chercheurs, axée sur la cuisine ou l’envers du décor de la recherche afin de mettre en lumière leur réflexion méthodologique, et de présentations volontaires d’étudiants-chercheurs. Le séminaire est introduit par une séance de cadrage théorique sur l’analyse des parcours de vie et sur la méthode de l’entretien biographique.

L’évaluation portera sur le chapitre ou une partie de l’introduction du mémoire portant sur les choix méthodologiques. Les étudiants ont la possibilité de faire « pré-corriger » leurs travaux, selon une logique d’évaluation formative.

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Sociologie

Intitulés généraux :

  • Régis Schlagdenhauffen- Socio-histoire des catégories sexuelles
  • Renseignements :

    sur demande auprès des enseignant-e-s.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur demande auprès des enseignant-e-s.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : cperrinjoly(at)gmail.com, rschlagd(at)ehess.fr, veronika.kushtanina(at)gmail.com

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 4 avril 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]