Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Légitimité, illégitimité : constructions sociales et politiques

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e vendredi du mois de 13 h à 15 h (salle 527, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 13 janvier 2017 au 9 juin 2017. Séances supplémentaires le 24 février et le 31 mars (même horaire, même salle)

Les séances des 12 mai et 9 juin se dérouleront en salle A04_47 (4e étage) 54 bd Raspail 75006 Paris. Séance supplémentaire le 2 juin (salle A05_51, 5e étage, même horaire, même adresse)

Le séminaire est un lieu de travail collectif du groupe du CRH « Recherches en histoire sociale du politique ». Afin d'interroger l'histoire sociale et politique des catégories, de le faire en examinant toujours des situations concrètes à partir desquelles s'articule le jeu d'échelles, et donc de situer l'autorité et l'ordre social dans leurs territoires, le groupe Rhisop cherche à établir des méthodes et des critères de comparaison entre terrains et entre périodes. Il s'agit, d'une part, de privilégier un approfondissement en généralité des cas singuliers au détriment d'une définition abstraite des cadres généraux de la comparaison et, d'autre part, d'élaborer un langage commun dans l'appréhension des sources en particulier archivistiques, dans les procédures de contextualisation, dans la focale de distanciation envers les réalités observées.

Ce qui paraît légitime (ou non), recevable, négociable, ou au contraire irrecevable, forme un bon observatoire des constructions sociales et politiques qui, en classant, qualifiant et disqualifiant, posent les instruments et les bornes des hiérarchies, des positions, et des territoires – un bon laboratoire également pour se confronter à l'articulation entre le vocabulaire des contemporains et celui des sciences sociales. L’an dernier, le séminaire a permis d’établir entre les objets et les terrains différents des interrogations communes sur les notions de légitimité et d’illégitimité. Celles-ci établissent entre le principe, la norme et l’usage des liens complexes qui ne prennent sens que dans un contexte, et dans une indexation aux positions précises des acteurs qui les mobilisent. Exprimant la dissension dans la grammaire du consensus, elles offrent un accès aux fabriques situées – au cœur des sources – du social.

En 2017, il s’agira d’approfondir la réflexion commune, chacun des participants revenant sur sa contribution au travail collectif en fonction des acquis de la première année du séminaire Rhisop.

Programme :

13 janvier 2017 : Christophe Duhamelle (EHESS, CRH- RHiSoP, UMR 8558 EHESS/CNRS), « Quelle est la catégorie légitime pour parler des querelles autour du calendrier dans le Saint-Empire ? »

10 février 2017 : Isabelle Backouche (EHESS, CRH-RHiSoP, UMR 8558 EHESS/CNRS), « Histoire sociale et réputation des espaces urbains : la délicate légitimité d’une reconstruction »

24 février 2017 : Mathieu Marraud (CNRS, CRH- RHiSoP, UMR 8558 EHESS/CNRS), « Quelle légitimité du concept de corporatisme sur la société parisienne d'Ancien Régime ? »

10 mars 2017 : Marie-Elizabeth Ducreux (CNRS, CRH- RHiSoP, UMR 8558 EHESS/CNRS), « Sur quels principes et sur quels actes légitimer le droit à régner et celui de gouverner ? L'électivité et l'hérédité des couronnes en Bohême et en Hongrie »

31 mars 2017 : Juliette Guilbaud (CNRS, Centre Georg Simmel, UMR 8131 EHESS/CNRS), « La question de l’autorité ecclésiastique catholique dans le Saint-Empire (après 1648) »

12 mai 2017 : Fanny Cosandey (EHESS, CRH- RHiSoP, UMR 8558 EHESS/CNRS), « Est-il légitime de parler de public et de privé sous l’Ancien Régime ? »

9 juin 2017 : Elie Haddad (CNRS, CRH- RHiSoP, UMR 8558 EHESS/CNRS), « La noblesse ou la difficile légitimité d'une question générale »

Aires culturelles : Europe,

Intitulés généraux :

  • Isabelle Backouche- Histoire urbaine. Les territoires d'une capitale, XIXe-XXe siècle
  • Fanny Cosandey- Figures patrimoniales de la puissance publique dans la France d'Ancien Régime
  • Christophe Duhamelle- Souveraineté partagée et construction des appartenances dans l'Allemagne moderne
  • Centre : CRH-RHiSoP - Groupe de recherches en histoire sociale du politique

    Renseignements :

    contacter l'enseignant référent.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Site web : http://rhisop.ehess.fr/

    Adresse(s) électronique(s) de contact : christophe.duhamelle(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 23 mai 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]