Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

La race à l'âge moderne : expériences, classifications, idéologies d'exclusion

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 9 h à 13 h (salle 3, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 3 janvier 2017 au 28 mars 2017. La séance du 28 février se déroulera en salle 015 (même heure, même adresse). La séance du 14 mars se déroulera en salle du conseil A, R-1, bât. Le France et se poursuivra l'après-midi, de 14 h à 17 h (salle Jean-Pierre Vernant, 8e étage, bât. Le France) par un workshop « Bordering Humanity »

Le séminaire porte sur l’histoire longue de la formation des catégories raciales en Europe et dans ses colonies du XIVe au XIXe siècle. La recherche en cours compare les dispositifs de ségrégation négative ou de sélection positive qui s’appuient sur des causalités naturelles. Notre thèse centrale est qu'il ont été actifs pendant toute la période considérée. Il ne s’agit pas d’affirmer que la question raciale au XIVe siècle en Europe se pose dans les mêmes termes que dans les colonies au XVIIIe siècle, ou à l’époque de l’eugénisme triomphant. L’objectif demeure cependant de montrer que ces phénomènes (règles formelles, pratiques sociales, idéologies) ne sont pas aussi distincts du Moyen Âge aux régimes contemporains que ne l’affirme l’historiographie dominante. Notre démarche porte l’accent sur les dimensions politique et culturelle du phénomène de racialisation.

Nous examinerons les processus de stigmatisation et de ségrégation qui opèrent contre le bas de la société, tout comme les processus de sélection en son sommet. De quelles façons se trouve-t-on « naturellement » privilégié ou « naturellement » exclu ? C’est en ces deux extrémités que se joue la mise en ordre de toute la société au tour de notions telles que la pureté, l’hérédité, l’immutabilité, la déchéance.

Chaque séance du séminaire aura une durée de quatre heures. Elle sera composée de deux parties, la première consacrée à la lecture et à la discussion de l’historiographie internationale sur un des aspects du problème, la seconde partie offrira l’occasion de débattre avec un(e) invité(e) sur ses travaux en cours. Les questions abordées seront : noblesse et hérédité ; l’hérésie comme tache indélébile ; la hantise de la dégénérescence en situation coloniale ; régulation sociopolitique des populations métisses ; l’esclavage et ses justifications naturalistes ; genre et discrimination raciale ; descriptions hiérarchiques des populations humaines ; antinomie de la fixité et de la dégénérescence ; l’histoire naturelle comme sociographie ; les savoirs médicaux et l'imagination raciale ; les beaux-arts et la production de l'altérité.

Les étudiants inscrits en master 1 et master 2 devront présenter, dès la première séance, un commentaire de deux pages sur les lectures programmées pour chaque séance. L’ensemble des documents sera disponible sur l’ENT avant le début des séminaires. Un devoir de dix pages est attendu pour la validation en fin de semestre et fera l’objet d’une brève présentation orale à la dernière séance du séminaire.

Ce séminaire est accessible sur la plateforme d'enseignement de l'Environnement numérique de travail de l'EHESS :

Programme :

Mardi 3 janvier 2017: Présentation du séminaire

  • La démarche historienne ou le choix des bonnes chronologies.
  • Race et sciences sociales.
  • Avec la présence de Magdalena Candioti (Universidad del Litoral)

Mardi 10 janvier 2017 : Shakespeare et la race : Othello, Shylock et… tous les autres.

  • Théâtre et histoire sociale.
  • Géographie universelle et fractionnement de l’humanité dans le théâtre Shakespearien.

Mardi 17 janvier 2017 : Découverte de l’humanité et découverte des monstres

  • Iles Canaries, ses sauvages et ses monstres 
  • Avec Georges Vigarello (Centre Edgar Morin), Histoires des corps.

Mardi 24 janvier 2017 : La pureté de sang

  • La pureté de sang, une enquête de sémantique historique
  • Avec Pierre-Antoine Fabre (Césor) et Bernard Vincent (CRH), Pureté de sang et Compagnie de Jésus

Mardi 31 janvier 2017 : Corps, âmes et origine des populations

  • Avec Rafael Mandressi (CAK), Corps et âmes, entre le Moyen Âge et l’âge moderne
  • Avec Maurice Kriegel (CRH), Sur l’origine juive des Indiens d’Amérique.

Mardi 7 février 2017 : Le changement de statut racial, signe de flexibilité ?

  • Les romans de « passing » dans les Etats-Unis de la ségrégation.
  • Changements de statuts et dynamiques de racialisation sous l’Ancien Régime et le régime colonial.

Mardi 21 février 2017 : Histoire naturelle et droit des bêtes

  • Systèmes de la nature et théories de la vie (XVIIIe-XIXe siècle).
  • Pierre Serna (Université Paris I) et Claude Olivier Doron (Université Paris 7), autour de L'animal en république, genèse du droit des bêtes 1789-1802.

Mardi 28 février 2017 : Cesare Lombroso et ses usages publics

  • Silvano Montaldo, (Université de Turin, Directeur du Musée Lombroso), Le racisme de Cesare Lombroso et ses usages publics.
  • Marc Renneville, CNRS (CAK, Directeur de la plateforme numérique Criminocorpus), Phrénologie, crime et folie : la réception de Lombroso en France. 

[La séance est mutualisée avec le séminaire sur les usages publics du passé, animé par de Sabina Loriga]

Mardi 7 mars 2017 : Objectivation et spectacularisation du corps humain

  • Guido Abbattista (Université de Trieste), Expositions as time machines: Temporality and History in the great universal exhibitions (19th-21st century).
  • Anne Lafont ​(INHA), L’objectification du corps humain autour de 1800.

Mardi 14 mars 2017, 9h-16h : workshop sur The Borders of Humanity, organisé avec Bruce Buchan (Griffth University) et Linda Andersson Burnett (Linnaeus University)

Mardi 21 mars 2017 : How to create mermaids?

  • Hal Cook (Brown University): Dutch Evidence for the Existence of Mermaids.
  • How to create mermaids? Late eighteenth-century and early nineteenth-century proposals.

Mardi 28 mars 2017 : Conclusion du séminaire

  • Ana Maria Presta (Universidad de Buenos Aires) "Widows and Nuns in the Sourthern Andes. An Approach to Class, Gender, and Ethnicity in Early Colonial Charcas (today Bolivia)"
  • Conclusion générale et présentation des étudiants

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (48 h = 12 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire et civilisations de l'Europe

Intitulés généraux :

  • Pietro Corsi- Sciences, politiques institutionnelles et public
  • Jean-Frédéric Schaub- L’institution des autorités : histoires comparées
  • Silvia Sebastiani- L’Atlantique des Lumières. Race, genre, histoire
  • Renseignements :

     par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    la réception des étudiants se fait au Centre de recherches sur le Brésil colonial et contemporain, 190 av de France 75013 Paris. Le secrétariat du Centre est assuré par Natalia Alves, tél. :  01 49 54 20 85, courriel : mesquita(at)ehess.fr.

    Niveau requis :

    pour assister au séminaire, il suffit d'être inscrit en master 1.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : schaub(at)ehess.fr, silvia.sebastiani(at)ehess.fr, pietro.corsi(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 24 mars 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]