Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropologie de Cuba et des Antilles. Une introduction à travers les arts caribéens

  • Flore Pavy, ATER à l'EHESS ( Hors EHESS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Vendredi de 9 h à 11 h (salle des artistes, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 17 février 2017 au 19 mai 2017

Ce séminaire propose une introduction aux recherches ethnographiques et aux théories anthropologiques sur Cuba et, de façon plus succincte, les autres îles des Caraïbes. Chaque séance commencera par une discussion autour d'une œuvre d'art caribéenne que nous replacerons dans son contexte avant de nous en servir comme tremplin vers les grandes questions à propos des Antilles soulevées par les anthropologues aussi bien classiques (Cabrera, Mintz, Ortiz...) que contemporains (Argyriadis, Barrow, Benoist, Dianteill, Holbraad, Price...). Ces questions seront organisées ici selon trois axes d'étude  :

1) Les rôles attribués dans l'organisation socio-économique régionale ou nationale, les rapports de domination qui en résultent et les stratégies individuelles ou collectives pour (s')en sortir  ;

2) La formation et les transformations des syncrétismes caribéens, les mythes, croyances et rituels qui s'y rattachent, en rapport avec les sociétés dans lesquels ils s'organisent et se renouvellent  ;

3) La parenté caribéenne, de l'étude de la matrifocalité comme schéma familial traditionnel commun à toute la région, jusqu'à l'approche de diverses formes de sexualité, union et parentalité contemporaines.

Programme :

17 février : Présentation du séminaire

24 février : Éléments de contextualisation. Géographie des Caraïbes. Premiers peuplements. Conquête et esclavage. Histoire moderne des peuples caribéens.

3 mars : 1. Relations socio-économiques.

1.1. Le sucre et le tabac  : des rapports de domination toujours au cœur de ces symboles économiques de la caraïbe traditionnelle. Deux formes opposées de production, deux objets classiques de l'anthropologie caribéenne. Tabac et reproduction des inégalités sociales dans la vallée de Vinales aujourd'hui.

10 mars : 1.2. L'économie cubaine post-soviétique vue à travers le one-man-show : galères, débrouille et chasse au dollar. Le «  show comico  » comme possibilité de dénonciation déjouant la censure. Pénuries, économie «  à deux vitesse  » et enjeux sociaux de la dualité monétaire au quotidien.

17 mars : 1.3. La musique pour s'en sortir : reggaeton et studios de rue à La Havane et Santiago La fabrication artisanale d'une musique commerciale et les rêves de gloire de la jeunesse cubaine.

23 mars : 2. Religion et rituels d'origine africaine.

2.1. Introduction aux syncrétismes caribéens à partir de musiques et danses populaires d'inspiration religieuse. La fonction de la musique au sein des cultes caribéens et le passage d'un contexte sacré à un contexte profane. Introduction aux cultes d'origine africaine dans les caraïbes.

31 mars : 2.2. Dieux africains et dieux métisses dans la peinture cubaine, du modernisme au street-art.  Zoom sur les diverses religions afro-cubaines et leurs récits, entre tradition inventée et réappropriation poétique.

21 avril : 2.3. Fêter, guérir, normer. La fonction du rituel santero à La Havane : une approche par les arts du spectacle. Les fonctions esthétique et politique du rituel religieux dans le cinéma et le théâtre cubain. Description des rituels évoqués et ouverture aux questions d'ethnopsychiatrie.

28 avril : 3. Parenté et sexualité.

3.1. La matrifocalité comme schéma familial régional. Femmes et mères dans la littérature antillaise. La notion de «  matrifocalité  » comme concept-clé de l'anthropologie des Antilles. Ouverture sur la famille contemporaine (famille élargie, formes d'habitat, diasporas...)

5 mai : 3.2. Violences de sexe et violence de genre dans le cinéma cubain d'aujourd'hui. Discrimination sexuelle, violence de genre et homophobie dans l'histoire du cinéma cubain. Ouverture sur la prostitution et le tourisme sexuel depuis la Période spéciale.

12 mai : 3.3. Avoir des enfants à la peau claire pour «  faire avancer la race  ». Être noir et être un artiste noir à La Havane. Quelle sorte de racisme dans la société cubaine contemporaine  ?

19 mai : Conclusion du séminaire.

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

Adresse(s) électronique(s) de contact : anthropologie(at)ehess.fr, flore.pavy(at)outlook.com

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 3 novembre 2016.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]