Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

La « manière de penser » de la philosophie politique. Un parcours de redécouverte au XXe siècle (III)

  • Giulio De Ligio, chercheur associé au CESPRA ( Hors EHESS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Jeudi de 17 h à 19 h (salle 10, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 3 novembre 2016 au 2 février 2017. La séance du 10 novembre est annulée et reportée au 19 janvier 2017 (de 15 h à 17 h, salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris). Dernière séance mardi 13 juin 2017, de 18 h à 20 h (salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris)

Le séminaire propose un parcours introductif de lectures suivies visant à illustrer comment la philosophie politique a redéfini au XXe siècle son problème et les raisons du renouveau de son discours. On abordera aussi bien l’énonciation explicite de ses présupposés que la façon dont elle s’est présentée elle-même par la discussion de problèmes majeurs de la vie politique. Le but ne sera pas tant de revenir sur des débats bien connus du XXe siècle que de dégager la « manière de penser » propre à la philosophie politique. Si le lien entre son renouveau et certaines questions posées par l’histoire moderne est connu, il faut encore en tirer toutes les leçons pour la pensée et il faut toujours mesurer le bien-fondé des arguments avancés. On discutera donc la manière dont la philosophie politique, telle que ravivée par Leo Strauss ou élaborée dans le débat français des dernières décennies (Aron, Lefort, Castoriadis, Gauchet, Descombes, Manent et d’autres), a conçu le politique et le rapport entre la raison et la cité. Il s’agira par exemple d’approfondir sa conception des régimes de la vie collective, sa manière d’aborder le problème théologico-politique ou le rapport qu’elle entretient avec les principes propres à la modernité et aux sciences sociales. On se demandera plus simplement mais peut-être décisivement : comment la philosophie politique aide-t-elle à poser adéquatement les termes du problème politique, ou à préserver l’intelligence complète du problème humain en tant que problème politique ? Dit autrement, en quel sens la philosophie politique établit-elle que les hommes actualisent politiquement leur commune humanité ? Et comment distinguer, à la lumière de ses instruments conceptuels, entre les formes, les critères et les actions qui définissent la condition politique des hommes ?

Mots-clés : Philosophie,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

Renseignements :

par courriel.

Adresse(s) électronique(s) de contact : giulio.deligio(at)gmail.com

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 2 juin 2017.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]