Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

  • Accueil
  • 2016-2017
  • Enseignements
  • Image et histoire : considérations sur l'historicité de la vérité à partir de Benjamin, Ricœur et Blumenberg

Image et histoire : considérations sur l'historicité de la vérité à partir de Benjamin, Ricœur et Blumenberg

  • Patricia Lavelle, chargée de conférences à l'EHESS, désignée par l'Assemblée des enseignants du 15 avril 2016 ( Centre Georg-Simmel )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 15 h à 17 h (salle 6, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 29 novembre 2016 au 28 février 2017

Tout au long de l'histoire de la philosophie, les images ont été la plupart du temps un objet de suspicion précisément en raison de leur rapport au devenir et au contingent. Platon se méfie des images des poètes car elles seraient des copies des apparences éphémères et non pas des essences éternelles. Dans la Poétique  d'Aristote, l'opposition entre histoire et poésie tend à occulter la parenté entre elles, parenté qui repose sur leur rapport à l'image. Pour Descartes, l'imagination serait la « folle du logis », une source d'erreurs qui nous détourne de l'universalité de la certitude rationnelle ; et l'idéal cartésien d'une langue philosophique parfaitement déterminée consisterait à éliminer tout vestige historicité. Pour Heidegger, en revanche, et l'intelligibilité propre à la métaphore et sa parenté avec l'analogie, la rendent suspecte d'être en partie responsable de la séparation traditionnelle du sensible et du non-sensible qui caractériserait le concept métaphysique de représentation. Examiner la relation entre image et histoire nous amènera à reconstruire une tradition alternative qui, valorisant la métaphore et toute la constellation du symbolique, conduit à penser l'historicité de la vérité. Le concept d'imagination constituera également un objet privilégié de cette investigation retrospective qui partira de la lecture de trois penseurs contemporains : Walter Benjamin, Paul Ricœur et Hans Blumenberg. Valorisant le rôle des images dans toute construction théorico-conceptuelle, ces trois auteurs posent, de différentes manières, le problème de l'historicité du questionnement philosophique et de son but ultime.     

Mots-clés : Image,

Aires culturelles : Europe,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Signes, formes, représentations

Intitulés généraux :

Renseignements :

par courriel.

 

Direction de travaux d'étudiants :

sur rendez-vous.

Réception :

sur rendez-vous.

Niveau requis :

libre.

Adresse(s) électronique(s) de contact : patricia.g.lavelle(at)gmail.com

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 9 novembre 2016.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]