Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Formation à la recherche dans l'aire océanienne

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mercredi de 15 h à 17 h (salle 10, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 1er mars 2017 au 31 mai 2017. Les séances des 8, 15, 22 et 29 mars se dérouleront dans l'amphithéâtre François-Furet (105 bd Raspail 75006 Paris)

Séminaire pluridisciplinaire qui réunit notamment des anthropologues, des linguistiques et des historiens pour rendre compte des travaux classiques et plus récents consacrés à l'étude des sociétés du Pacifique. Plusieurs invités interviennent régulièrement dans le séminaire pour en faire un lieu de formation aux enjeux et aux pratiques de la recherche dans cette partie du monde.

Programme :

1er mars : Introduction générale aux études océanistes et australianistes : peuplement, langues, colonisation et décolonisation, par les organisateurs du séminaire

8 mars : « Les sources audiovisuelles de la recherche en Océanie », par Jessica de Largy Healy

15 mars : « Filmer le corps en Océanie » : présentation du film Rugby Fa'Samoa , par Julien Clément (Musée du Quai Branly-Jaques Chirac - Lesc), co-auteur du film

22 mars : « Enquêter sur la politique en Mélanésie » : présentation du film Grassroots, ceux qui votent, de et par Eric Wittersheim

29 mars : « Cinéma sur l’Océanie, ou cinéma océanien ? », par Jessica de Largy Healy et Eric Wittersheim

19 avril : « Les politiques identitaires entre le local et le global : la mobilisation des transgenres à Tonga (Pacifique sud) », par Niko Besnier (Université d’Amsterdam)

26 avril : « Réseau d’interconnaissance et transmission technique. À propos de la relocalisation des pratiques de tatouage océaniennes », par Sébastien Galliot (Credo -Université d’Aix-Marseille)
Depuis le début des années 1980, les îles Samoa sont progressivement devenues un « centre de formation » difficilement contournable pour des individus de toutes origines désireux de réapprendre les savoir-faire techniques liés au tatouage austronésien. Parallèlement à ce phénomène dont nous exposerons les principaux facteurs, les tufuga tā pe’a (« spécialistes tatoueurs samoans ») ont fait évoluer leur profession vers une forme spécifique d’entreprenariat familial transnational. Partant de considérations sur les transformations techniques et la transmission de l’expertise rituelle, il s’agira de livrer quelques résultats issus d’une longue enquête historique, ethnographique et multi-située, et de dresser un bilan sur le tatouage océanien contemporain.

3 mai : « The Politics of Salvation in Papua New Guinea », par John Barker (University of British Columbia, Canada)

10 mai : « Enquêter sur l'exclusion scolaire à Tahiti ou comment explorer l'envers du décor », par Marie Salaün (Canthel - Université Pars Descartes)

La recherche présentée dans cette communication est menée dans le cadre du programme ANR Legs colonial et outre-mer autochtones : Amérindiens de Guyane, Kanak de Nouvelle-Calédonie et Ma'ohi de Polynésie face à deux institutions de la République française (justice, école). Seront présentés les résultats d’une enquête auprès de jeunes collégiens décrocheurs et de leurs familles à Tahiti. A l’heure de l’invocation rituelle de la nécessité du rapprochement entre l’école et les familles, il semble temps de se préoccuper de ce que ces familles ont de leur côté à dire sur cette injonction de coéducation, et plus généralement de mettre au jour ce qu’elles expriment d’une expérience scolaire douloureuse. Il s’agit de mieux comprendre, par l’approche biographique et les récits de vie, comment et pourquoi certains ne jouent pas pleinement, refusent de jouer ou jouent mal, le jeu scolaire à Tahiti aujourd’hui.

17 mai : « Normativité culturelle et exclusion sociale : enquêter sur la vie de et dans la rue à Tahiti », par Christophe Serra Maillol (Toulouse 2)

24 mai : « Enquêter sur les musiques urbaines en Mélanésie », par Monika Stern (Credo - CNRS)

31 mai : « Construire et habiter : enjeux contemporains de l’architecture domestique au Vanuatu », par Marie Durand (Credo - Musée du Quai Branly Jacques-Chirac)

Aires culturelles : Océanie,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Site web : http://iris.ehess.fr/

Adresse(s) électronique(s) de contact : eric.wittersheim(at)ehess.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 9 mai 2017.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]