Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Espace(s) monétaire(s), monnaies parallèles, crypto-monnaies et crises institutionnelles

  • Maël Rolland, doctorant à l'EHESS ( CEMI )
  • Jacques Sapir, directeur d'études de l'EHESS (TH) ( CEMI )
  • Assen Slim, maître de conférences à l'INaLCO (TH) ( CEMI )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mercredi de 17 h à 19 h (salle 10, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 2 novembre 2016 au 1er février 2017

L'existence de monnaies parallèles interroge la nature de la monnaie et les représentations dominantes. Ces monnaies soulignent que la structuration de l'espace monétaire est le fait d'une diversité d'instruments, de dispositifs institutionnels et techniques, d'agents et de représentations. Dans leurs usages - instituant des cloisonnements, ou décloisonnements, entre les personnes, les biens, les services et les territoires - l'argent et son pendant pratique qu'est la monnaie sont des institutions : des structures matérielles et des parties prenantes définies, régies, et gouvernées par un ensemble de règles. Que ces monnaies soient pérennes au sein d'économies stabilisées ou qu'elles soient la réponse à des situations de crise bien identifiées, elles prennent place à côté des systèmes traditionnels de paiements et de règlements hiérarchisés. Qu'elles veulent les concurrencer ou les compléter. L'hétérogénéité qu'elles impliquent et qu'elles revendiquent, contraste avec les caractéristiques d'unicité et d'exclusivité monétaire aujourd'hui axiomatisées tant en théorie qu'en pratique. L'émergence et le développement de monnaies parallèles lors de turbulences ou de crises économiques, sociales et politiques, en réaction à celles-ci et y prenant part, révèlent ainsi crûment les enjeux et conflits qui traversent toujours en fait un espace monétaire et sa communauté de paiement. Ces monnaies sont l'expression pratique d'une tension en valeur, en confiance et en souveraineté qu'implique la coexistence de systèmes de paiement et de règlement différents, mettant aux prises des agents, des groupes et des sphères axiologiques disparates. On cherchera à comprendre comment les économies monétaires contemporaines articulent la multiplicité et la diversité des instruments monétaires, des systèmes de paiement et des groupes monétaires à un espace de règlement unifié formant une communauté de paiement homogène. L'histoire monétaire et financière n'est pas avare d'innovations. Ces adaptations institutionnelles et politiques soulignent une tension ontologique traversant l'espace monétaire : le rapport dialectique des logiques individuelles à leur pendant collectif.

Ce séminaire ambitionne d'établir collectivement un cadre à même de rendre compte de l’emboîtement des logiques d'innovations monétaires et financières dans celles, plus larges, des changements institutionnels (chacune mutuellement cause et effet). La diversité de formes et de contenus des situations analysées éclairera des invariants théoriques : problèmes de confiance et de crédibilité, de conflits et souveraineté, hétérogénéité des dispositifs institutionnels et techniques impliqués, etc.

Ce séminaire entendra articuler aussi bien des éléments empiriques et historiques – cas de certaines monnaies parallèles ; la question des crypto-monnaies à travers le bitcoin (et ses implications), dont on soulignera la radicale exemplarité – que des éléments théoriques. Les monnaies parallèles y seront traitées de manière transversale comme un champ de recherche privilégié autant que comme des outils heuristiques et herméneutiques. Par son objet et ses problématiques, ce séminaire se veut ouvert à l'ensemble des étudiants et chercheurs en sciences sociales et issus d'autres disciplines (mathématiques, informatique).

Mots-clés : Économie, Économie politique,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Direction de travaux d'étudiants :

prendre contact avec Maël Rolland et Assen Slim.

Réception :

sur rendez-vous.

Niveau requis :

Licence d'économie ou d'anthropologie.

Adresse(s) électronique(s) de contact : rolland.mael(at)hotmail.fr, assen.slim(at)inalco.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 22 juillet 2016.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]