Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Sciences sociales et formes contemporaines de la critique

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er et 3e vendredis du mois de 15 h à 18 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 6 janvier 2017 au 19 mai 2017

L’enjeu de ce séminaire sera d’examiner la manière dont le savoir produit par les sciences sociales s’articule aujourd’hui avec les diverses formes que revêt la critique. Si l’ambition critique est au cœur des sciences sociales depuis leur naissance à la fin du XIXe siècle, on partira ici du constat que la manière d’assumer cette ambition s’est fortement compliquée au cours des dernières décennies. La formule classique selon laquelle la connaissance du social comme plan de réalité constituait le levier d’une forme de critique sociologique inaccessible aux acteurs a perdu toute évidence. D’une part, le monopole que le savoir sociologique prétend détenir sur la critique a été mis en cause par l’affirmation d’une sociologie visant à redistribuer plus équitablement les compétences critiques et à les redéfinir à partir des pratiques réflexives rendues possibles par les dispositifs sociaux. Et d’autre part, les formes de totalisation impliquées par la constitution d’une connaissance du social comme réalité autonome sont elles-mêmes devenues la cible de différentes formes de déconstruction issues de la généalogie foucaldienne, des études postcoloniales, de la théorie du genre ou de la pensée écologique, qui posent que la critique sociale a aujourd’hui besoin de s’affranchir de cette tutelle épistémologique. On fera pourtant l’hypothèse que ces contestations n’ont pas vidé de son sens l’idée que les sciences sociales sont capables de porter un régime spécifique de critique. En examinant un corpus de travaux récents en sociologie, en anthropologie et en histoire, il s’agira donc de comprendre comment se recompose l’articulation entre savoir et critique depuis la fin du XXe siècle.

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

  • Bruno Karsenti- Théorie sociale et normativité
  • Centre : IMM-LIER - Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités

    Adresse(s) électronique(s) de contact : pierre.charbonnier(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 21 octobre 2016.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]