Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Gouverner le "progrès" et ses dégâts (1810-2016). Histoire et sciences sociales

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 14 h à 17 h (Centre Alexandre-Koyré, salle de séminaire du 5e étage, 27 rue Damesme 75013 Paris), du 15 novembre 2016 au 6 juin 2017. Voir programme détaillé

Les formes de gouvernement des rapports entre technoscience, environnement, industrie, risque et société, à l’œuvre depuis les deux derniers siècles font apparaître des tensions majeures. Celles-ci sont de trois ordres. D’abord entre fait libéral (l'autonomie croissante des individus) et fait politique, phénomènes d'individualisation et nécessités de solutions collectives. Entre fait productif et fait politique ensuite, entre logiques de marchés et logiques de régulation, entre liberté d’entreprendre et d’innover et importance des contrôles politiques. Finalement entre bénéfices et dégâts du progrès, entre promesses et conséquences sanitaires, environnementales et sociétales négatives. En d'autres termes, on observe une triple tension entre sociétés et individus, économie et politique, innovation et «précaution».

Le but de ce séminaire est d’aborder ces questions à partir d’objets, de périodes et d’échelles différentes, de déplier, éclater ou approfondir nos catégories (controverses, risques, progrès, modernité réflexive, économicisation, co-production, néolibéralisme, résilience…), de considérer autant les espaces nationaux que les acteurs globaux et leurs modes de gouvernement, autant les savoirs, expertises et dispositifs de gouvernement mobilisés que les flux de matière, de capitaux, d’énergie, de marchandises, de déchets et toxiques effectivement déployés. Les séances croiseront deux perspectives (l'une historienne, l'autre sur le contemporain). Nous visons à mettre en place un collectif de recherche renouvelant l’histoire contemporaine des sciences et des techniques, les études sociales des sciences et STS, les études des risques et des régulations ainsi que l’histoire environnementale.

Programme :

15 novembre 2016 : Environnement et dominations – exceptionnellement de 16h à 19h.

  • Guillaume Blanc (CAK), « Protection de la nature et domination (post-)coloniales dans l'Afrique contemporaine »

  • Émilie Hache (Sophiapol), « Histoire et apports de l'écoféminisme »
  • Discussion : Sara Aguiton (CAK)

29 novembre 2016 : Construction des prix et des valeurs en santé/environnement

  • Benoît Dauguet (CAK), « Objectivation de quoi ? Procédures et pratiques d'évaluation environnementale dans le cadre de la compensation écologique en France »
  • Pierre-André Juven (Cermes3), « Incertitudes métrologiques, dispositifs de savoir et régulation économique en santé »
  • Discussion : Dominique Pestre (CAK)

24 janvier 2017 : Gouvernement de la santé aux Suds

  • Marine Al Dahdah (CEPED), « Les mobiles de la santé globale : téléphone portable, impérialisme numérique et inégalités Nord-Sud »
  • Fanny Chabrol (Cermes3), « Le gouvernement des hôpitaux en Afrique subsaharienne: politiques de la ruine »
  • Discussion : Jean-Paul Gaudillière (Cermes3)

21 février 2017 : Agnotologie et production de l'ignorance

  • François Dedieu (LISIS), « Comment ignorer ce que l'on sait ? La domestication des savoirs inconfortables sur les intoxications des agriculteurs aux pesticides »

  • Mathias Girel (ENS), « Agnotologie, retour sur une notion et son usage » (titre provisoire)
  • Discussion : Stefan Aykut (LISIS)

21 mars 2017 : Gouvernement international de la prolifération des matières et déchets nucléaires

  • Basak Saraç-Lesavre (CSI, Mines ParisTech), « Financer un million d'années : les déchets radioactifs et leur gouvernement économique aux Etats-Unis »
  • Benoît Pelopidas (Sciences Po Paris), « Empêcher l'inévitable impérativement : logiques et effets des politiques de lutte contre la prolifération des armes nucléaires »
  • Discussion : Sezin Topçu (CEMS)

4 avril 2017 : Faim dans le monde et transformation du gouvernement global de l'alimentation

  • Lise Cornilleau (LISIS/CSO), titre à venir
  • Samuel Pinaud (IRISSO), « Enquête sur les formes contemporaines de gouvernement alimentaire des populations à partir du cas de la poudre de lait »
  • Discussion : Christophe Bonneuil (CAK)

2 mai 2017 : Santé, travail, environnement

  • Renaud Bécot (Centre d'histoire de Sciences Po),« Quand la santé au travail devenait un enjeu de santé publique. Deux districts industriels face aux pollutions chimiques (Rhône et Val-de-Marne, 1966-1977) »
  • Judith Rainhorn (Centre d'Histoire Sociale du XXe siècle), « Acceptation, déni et opacité du risque sanitaire au travail. L'industrie de la céruse en France, années 1830-années 1930 »
  • Discussion : Jean-Noël Jouzel (CSO)

6 juin 2017 : Progrès obstétrique, société du risque, gouvernement du corps

  • Jan Macvarish (University of Kent), « Neuroparenting, Pregnancy and the Regulation of Maternal Responsibility »
  • Sezin Topçu (CEMS-CAK), « "Technocratic Birth" : Between Risk Society, Accelerated Modernity and Neoliberal Health »
  • Discussion : Madeleine Akrich (CSI/École des Mines)

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire des techniques

Intitulés généraux :

  • Dominique Pestre- Sciences, sociétés, pouvoirs : approches historiques
  • Renseignements :

    par courriel.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : pestre(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 2 mai 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]