Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

  • Accueil
  • 2016-2017
  • Enseignements
  • Sociologie de la biomédicalisation des cancers : conditions historiques et sociales des innovations thérapeutiques récentes

Sociologie de la biomédicalisation des cancers : conditions historiques et sociales des innovations thérapeutiques récentes

  • Norbert Amsellem, responsable des recherches en SHS à l'INCa ( Hors EHESS )
  • Philippe Bataille, directeur d'études de l'EHESS ( CADIS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er, 3e et 5e vendredis du mois de 14 h à 17 h (salle 3, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 3 février 2017 au 2 juin 2017. Pas de séance le 19 mai

Les séances des 21 avril, 5 mai et 2 juin 2017 se dérouleront en salle AS1_23 (1er sous-sol) 54 bd Raspail 75006 Paris.

Dans ses pratiques quotidiennes, la cancérologie porte à l’extrême une problématique centrale de la biomédecine contemporaine à travers la tension entre, d’une part, l’évolution vers une médecine (diagnostic, traitements) et une prise en charge (organisations et parcours de soins, réseaux) qui se veulent de plus en plus « personnalisées » et, d’autre part, les exigences propres au déploiement d’une médecine scientifique ou fondée sur des preuves (evidence-based medicine), notamment en termes de standardisation des procédures et de commensurabilité des données individuelles.

Plus précisément, le séminaire poursuivra cette année l’interrogation explorée en 2014 et 2015 visant à savoir comment les progrès thérapeutiques en cours dans le champ de la cancérologie, liés en amont à une réorganisation des modes de production de la recherche biomédicale autour de la génomique, induisent des transformations majeures des modes de prise en charge et d’organisation des soins. Au-delà des discours répandus aujourd’hui à ce sujet, d’allure scientiste et souvent enchantée, il convient en effet d’étudier les conditions sociales (mais aussi économiques, politiques et institutionnelles) de production des innovations thérapeutiques, avant d’aborder les effets sociaux et l’acceptabilité sociale de l’adoption en routine clinique des nouvelles molécules ciblées et immunothérapies spécifiques.

Ces changements en effet répondent simultanément aux contraintes économiques qui pèsent sur le système de soins et dessinent le cadre de nouvelles expériences de la maladie chez les patients et leurs proches (ou « aidants informels ») et, plus largement, dans la population entière, puisqu’ils concernent aussi les malades potentiels que sont les bien-portants (avec le statut de « personne à risque » qu’engendrent les nouvelles techniques de diagnostic) et, par là, dessinent également le cadre de modes de subjectivation plus généraux, emblématiques de la configuration contemporaine du biopouvoir.

  • 3 février : Introduction : condition et statut de malade au cours de l’histoire  et expérience de la maladie chronique. Le cas des cancers.
  • 17 février :  La problématique actuelle du virage ambulatoire des traitements - qualité de vie et réhabilitation sociale des patients (l’« après-cancer »)
  •  3 mars : Les innovations thérapeutiques récentes en cancérologie (thérapies ciblées, immunothérapie spécifiques) : médecine « personnalisée », « stratifiée »  ou « de précision » ? (Invitée : Simone Bateman)
  • 17 mars : Les innovations thérapeutiques récentes en cancérologie : production industrielle et double réappropriation clinique des innovations  (Invités : Daniel Birnbaum ; Jean-François Morère)
  • 31 mars : Organisation de la recherche clinique en cancérologie et participation des patients. Le cas des essais précoces (phases I-II) et les programmes d’accès aux molécules hors AMM (Invité : Gilles Vassal ou Bernard Asselain)
  • 21 avril : La personnalisation des parcours de prise en charge des patients. Organisation des soins, coordination des prises en charges et inégalités sociales d’accès (Invitée : Anne Vega ou Marie Ménoret)
  • 5 ou 19 mai : Les relations patient/équipe et institution médicales (invité : à préciser)
  • 2 juin : Conclusion du séminaire

Mots-clés : Anthropologie, Corps, Santé,

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (12 h = 3 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Sociologie

Intitulés généraux :

  • Philippe Bataille- Sociologie du sujet vulnérable face aux discriminations, la maladie, la mort
  • Renseignements :

    s'adresser à Norbert Amsellem par courriel.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    M1.

    Site web : http://cadis.ehess.fr

    Adresse(s) électronique(s) de contact : norbert.amsellem(at)neuf.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 10 avril 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]