Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropologie de l’écriture : scènes, situations, events

  • Béatrice Fraenkel, directrice d'études de l'EHESS (TH) ( CMH )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mercredi de 15 h à 17 h (salle M. & D. Lombard, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 26 octobre 2016 au 8 février 2017

Le séminaire a un double objectif : étudier les textes fondateurs de l’anthropologie de l’écriture, présenter les  courants de recherche principaux du domaine lors d’interventions de chercheurs invités. L’importance accordée aux méthodes d’enquêtes et d’analyse est une des caractéristiques du séminaire.

Cette année nous examinerons trois notions proches, scène, situation, event, appartenant à des corpus théoriques différents, notions très présentes dans les travaux de référence de l’anthropologie de l’écriture. La notion de scène d’écriture (et de lecture) mérite une enquête collective : elle trouve dans la « leçon d’écriture » de C. Levi-Strauss un référent célèbre dont on partira pour questionner sa genèse littéraire. Qu’en est-il de ces scènes dans les récits de voyages qui, depuis l’époque médiévale, témoignent d’un intérêt pour l’écriture ? Qu’en est-il de ces scènes dans le roman « réaliste » du XIXe siècle ? Dans quelle mesure ces mises en scène se distinguent-elles des « situations d’écriture », notion issue des travaux de Goffman ?  Véritable révolution théorique et méthodologique,  l’approche situationnelle des pratiques d’écriture et de lecture a mis en évidence la part de l’écrit dans diverses activités sociales ouvrant la voie à une anthropologie pragmatique de l’écriture. Nous présenterons et discuterons les travaux de divers sociologues et anthropologues engagés dans cette direction (Hoggart, Latour, Mbodj etc).

Enfin, nous aborderons la notion de literacy event forgée au sein des Literacy Studies (S. Scribner, M. Cole et B. Street) qui se veut critique vis à vis des travaux de J. Goody -centrés sur les apports cognitifs de l’écriture- auxquels elle oppose une approche résolument politique.

Les participants valident le séminaire par un travail d’enquête en relation avec le programme du séminaire et avec leurs travaux de recherches (mémoire de master, thèse, projet de recherche).

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Béatrice Fraenkel- Anthropologie de l'écriture
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    direction de travaux sur rendez-vous, validation : réalisation d'un travail écrit.

    Réception :

    par courriel.

    Niveau requis :

    M1 minimum.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : fraenkel(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 18 octobre 2016.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]