Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Société, ethnicité et religion au Moyen Orient. Iran et monde arabe

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e et 4e vendredis du mois de 13 h à 15 h (salle 2, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 25 novembre 2016 au 9 juin 2017

Ce séminaire a vocation à réunir des chercheurs en sciences sociales travaillant sur la région du moyen orient, comme étant une région marquée par de grands enjeux, en faisant appel à des chercheurs (en particulier les jeunes chercheurs) issus des différents centres de recherches actives en sciences sociales dans un large éventail thématique et disciplinaire (anthropologie, sociologie, science politique, démographie, etc.). Les intervenants sont choisis par la nouveauté de leurs apports à la connaissance de la région visée. Autrement dit, en se focalisant principalement sur la région et sa diversité, le séminaire aura d’abord pour vocation de faire un inventaire des travaux récents afin de comprendre les clés des enjeux contemporaines. 

Cette initiative va dans la lignée de travaux de génération des pères spécialistes de l’Iran et du monde Arabe. Il constitue en autre l’occasion pour les doctorants avancés de présenter les aspects de leur travail qu’ils souhaitent soumettre à la discussion. 

Les séminaires sont organisés autour d’une présentation des problématiques choisies et des débats qui suivent, en se fondant sur plusieurs terrains dans cette région. Ils se dérouleront autour de deux axes à savoir ;  l’Iran et le monde Arabe moyen oriental. Les thématiques centrales seront autour de l’évolution et des phénomènes émergences dans la société iranienne et le monde arabe moyen oriental, avec un regard de l'intérieur que de l’extérieur, l’ethnicité, la population et la religion. Ces thématiques ensuite seront réparties entre plusieurs sous-thématiques, et à titre indicatif, seront traitées les questions suivantes :

  • Conception de la citoyenneté
  • minorité et ethnicité
  • Enjeux démographiques
  • Mouvements sociaux
  • Faits religieux

9 décembre 2016 : Mana Neyestani (dessinateur et écrivain iranien) interviendra sur : « Comment dessiner/illustrer une question sociale en Iran ? » (intervention en anglais)

13 janvier 2017 : Assal Bagheri, « La relation homme/femme : un dilemme pour le cinéma iranien ou la révélation d’un mal plus profond ? »
Asal Bagheri est docteure en sémiologie et linguistique. Spécialiste du cinéma iranien, elle est auteure de la thèse Les relations homme/femme dans le cinéma iranien postrévolutionnaire, stratégies des réalisateurs ; analyse sémiologique ainsi que plusieurs articles en français, anglais et persan tels que La représentation de l’infidélité dans le cinéma iranien sous Mahmoud Ahmadinejad publié sur CERI, Sciences Po ou encore Que dit le cinéma d'Asghar Farhadi de la société iranienne ? Publié dans la revue Moyent-Orient, N° 32. Elle a assuré jusqu’à aujourd’hui plusieurs enseignements dans le domaine de la linguistique, sémiologie et communication dans différentes universités telles que Sorbonne Paris-Descartes,  Paris Est Créteil, Paris Est Marne La Vallée et Rennes 1. Son livre Sentiment, amour et sexualité. Les dilemmes du cinéma iranien de la République Islamique est en voie de publication chez « L’Harmattan » dans la collection « Iran en Transition ». Elle est par ailleurs formatrice FLE auprès des migrants en situation d’handicap au CRP de Beauvoir, mais également au centre de formation CEFIL et à la Mairie de Paris.

27 janvier 2017 : Clement Therme, « L’Iran dans son environnement régional : entre défis et opportunités »
Cette intervention vise à clarifier les stratégies d’influence de l’Iran dans son environnement régional immédiat (Caucase, Asie centrale, Afghanistan, Pakistan, etc.) et plus lointain, en Méditerranée orientale en général et au Liban en particulier. En effet, cette région n’est pas une sphère d’influence régionale traditionnelle pour l’Iran, et c’est surtout en raison de l’adhésion du Hezbollah à la théorie du velayat-e faqih (tutelle du juriste-théologien) que l’Iran est devenu un acteur incontournable en Méditerranée orientale, et cela même si les liens entre l’Iran et le Liban remontent au XVIe siècle et à l’action des clercs venus du Jabal Amil.

Clément Therme est chercheur à l’International Institute for Strategic Studies (IISS) Docteur en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et docteur en histoire internationale de l’Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID) de Genève, il a notamment été chercheur post-doctorant à l’IRSEM et à la Faculté de théologie de l’Université de Genève. Il a enseigné à Sciences Po et à l’Institut national des langues et civilisations orientales et a été chercheur à l’Institut français des relations internationales (Ifri, Paris) et à l’Institut français de recherche en Iran (IFRI, Téhéran). Il est l’auteur de Les relations entre Téhéran et Moscou depuis 1979 (PUF, 2012) et le co-directeur de Iran and the Challenges of the Twenty-First Century (Mazda Publishers, 2013).

10 février : Amir Amiri, socio-démographe présentera une intervention intitulée : « Les défis de l'insertion des immigrés dans le marché du travail en Iran: le cas des immigrés afghans »

24 février 2017 : Thierry Coville interviendra sur : « les inégalités dans l'économie iranienne : entre réalité et perceptions ».
Thierry Coville est chercheur à l’IRIS, spécialiste de l’Iran. Docteur en sciences économiques, il effectue depuis près de 20 ans des recherches sur l’Iran contemporain et a publié de nombreux articles et plusieurs ouvrages sur ce sujet. Il est notamment l’auteur de « la révolution invisible (Découverte, 2007) ».

10 mars 2017 : Mina Saidi-Sharouz interviendra sur : « Genre et espace public en Iran par le prisme des mobilités quotidiennes ».
Mina Saidi-Sharouz est architecte, docteur en géographie urbaine, enseignante, chercheur à l’Institut français de recherche en Iran (IFRI) et chercheure associée au laboratoire Mosaïques (université de Paris-Ouest Nanterre La Défense).

24 mars 2017 : Carol Mann interviendra sur : «La guerre et l'honneur auprès des militantes au Moyen-Orient ».
Carol Mann est chercheure associée à l'UMR 8238 LEGS (laboratoire d’études de genre et de sexualité), université paris 8 où elle enseigne et fait un cours sur "Genre et conflits armés". Elle dirige également une association humanitaire, « FemAid ,» et une association académique « Women in War » (www.womeninwar.org).
Elle a publié de nombreux ouvrages sur cette thématique, dont le tout dernier De la Burqa afghane à la hijabista mondialisée vient de paraître chez l'Harmattan. Elle est notamment l’auteur de Femmes de Sarajevo  (Le Croquant) et Femmes afghanes en guerre (Pygmalion).

Domaine de l'affiche : Sociologie

Intitulés généraux :

  • Farhad Khosrokhavar- Sociologie de l’Iran contemporain
  • Renseignements :

    par courriel.

    Niveau requis :

    ouvert à tout le public intéressé.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : monika.mousavi(at)gmail.com

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 21 mars 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]