Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

  • Accueil
  • 2016-2017
  • Enseignements
  • Philosophie des sciences sociales : problèmes de l'analyse conceptuelle et empirique des croyances collectives.

Philosophie des sciences sociales : problèmes de l'analyse conceptuelle et empirique des croyances collectives.

  • Alban Bouvier, professeur à Aix-Marseille Université (TH) ( IJN )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Jeudi de 13 h à 15 h (salle 6, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 23 mars 2017 au 11 mai 2017

Le but de ce séminaire de philosophie des sciences sociales est, cette année, de traiter la question plus particulière de l'analyse des croyances collectives (religieuses, morales, politiques, scientifiques, etc.). On envisagera tant les problèmes que rencontre l'analyse conceptuelle que ceux que rencontre l'analyse empirique (ce qu'on appelle aussi les études de cas).

Séance 1 : Modèles descriptifs et explicatifs classiques  de Marx à Evans-Pritchard.

Séance 2 : Modèles descriptifs « standards » de la philosophie de l’esprit contemporaine : croyance versus acceptation (L-J. Cohen ; D. Sperber) ; croyance et acceptation individuelles versus  engagement conjoint (M. Gilbert). Confrontations conceptuelles et empiriques.

Séance 3 : Modèles descriptifs anthropologiques et sociologiques plus complexes (croyances sur des croyances : J. Elster, T. Kuran) et plus simples (engagement unilatéral : G. Davy, E. Ortigues). Confrontations conceptuelles et empiriques.

Séance 4 : Modèles explicatifs de la sociologie analytique contemporaine  (I): mécanismes conscients et inconscients de formation, de diffusion et de disparition des croyances collectives.

Séance 5 : Modèles explicatifs de la sociologie analytique contemporaine (II).Les raisons de croire et de ne pas croire. Le rôle de l’argumentation et de la rhétorique dans la dynamique des croyances collectives.

Séance 6 : Étude de cas : l’islam contemporain.

Références essentielles du séminaire :

  • Jarvie, I.C. & Zamora-Bonilla, J. (eds), (2011), The Sage Handbook of the Philosophy of Social Sciences, London, Sage Publications.
  • Hedström, P. and Bearman, P. (eds), 2009, The Oxford Handbook of Analytical Sociology, Oxford, Oxford University Press.
  • Cohen, L.J., 1992, Belief and Acceptance
  • Gilbert, M., 2003, Marcher ensemble, Paris, P.U.F ou Gilbert, M., 1989, On Social Facts, Princeton, Princeton University Press.
  • Elster, J., 1990, Psychologie politique, Paris, Ed. Minuit.
  • Khosrokhavar, F. (2002), Les nouveaux martyrs d’Allah, Paris, Flammarion

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (12 h = 3 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Philosophie et épistémologie

Intitulés généraux :

Renseignements :

pré-requis : a) connaissance de bases solides en philosophie et b) curiosité pour les sciences de l'homme et de la société dans leur diversité.

Pour les étudiants de master : contrôle sur un mini-mémoire.

Direction de travaux d'étudiants :

en fonction du sujet choisi.

Réception :

sur rendez-vous.

Niveau requis :

voir plus haut.

Adresse(s) électronique(s) de contact : bouvier.alban(at)hotmail.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 18 août 2016.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]