Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropologie politique de la mémoire : acteurs, artefacts, archives

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e et 4e mardis du mois de 16 h à 19 h (salle de réunion de l'IISMM, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 22 novembre 2016 au 9 mai 2017. Pas de séance en février 2017. La séance du 14 mars se déroulera en salle des étudiants de l'IISMM (même adresse)

Ce séminaire en anthropologie politique de la mémoire vise à explorer les pratiques mémorielles et les usages du passé pour l’action politique, au sens large d’engagement dans la vie publique. Deux thématiques seront plus particulièrement traités cette année : les archives en tant qu’objets utilisés comme outils de mémoires politisées, et plus largement l’archive ; les commémorations, les musées et les sites patrimoniaux comme temps et espace de mémoire. Ces deux thématiques soulèveront des questions communes sur la production de la mémoire et les usages politiques du passé. Le séminaire traitera plus spécifiquement de telles pratiques mémorielles en Afrique, mais des cas d’études pris dans d’autres espaces du monde seront aussi convoqués. Ce séminaire alternera des lectures de textes, communiqués en amont, et la présentation d’études de cas par des intervenants extérieurs venus de différentes disciplines des sciences sociales. Les étudiants seront incités à participer.
 
Dans le cadre de la thématique Archive(s), on s’intéressera à la constitution, l’appropriation et les usages des archives par des acteurs non historiens de métier dans des situations d’action politique. Cette interrogation prend place dans le contexte de débats publics mondialisés sur l’histoire et la mémoire, où le « droit de mémoire » s’appuie de manière croissante sur la revendication d’un « droit à l’archive ». L’archive sera appréhendée comme un objet manié, détourné, recyclé, bricolé, exposé, scripturalisé, oralisé, et enfin dématérialisé. Cet axe interrogera donc la définition conventionnelle de l’archive (ici entendue comme tout ensemble d’artefacts issus du passé dans lesquels puiser : textes, films, sons, photos, ouvrages, etc.), notamment à partir de la littérature américaine postcoloniale et de cas d’étude qui, suivant une approche matérielle et pragmatique, s’intéressent à ce que font les acteurs avec et sur les archives, à quels résultats ils aboutissent, dans quelles circonstances, et avec quels effets.
 
Dans le second axe, on portera notre attention sur la question des pratiques et des politiques de la mémoire à partir de la commémoration, du musée et du patrimoine. Pratiques commémoratives, mise en musée en mise en patrimoine sont des processus qui vont souvent de pair, qu’ils soient organisés par l’Etat ou par d’autres types d’acteurs (associations, réseaux, communautés, groupes d’intérêt, etc.). On montrera combien ces les projets commémoratifs, mémoriaux et patrimoniaux sont le produit de logiques et d’acteurs situés à différentes échelles et ayant des visées variées ; ces projets génèrent négociation et collaboration, mais aussi résistance et confrontation. On mettra ainsi en lumière le couplage mémoire/identité (identité nationale, infranationale, transnationale, expérientielle...) qui se met en place dans ces différents rapports à l’histoire.  

24 janvier : Renaud Hourcade (CNRS) parlera du thème suivant : « Lieux de mémoire et luttes symboliques : le Mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes (1998-2012) »

Mots-clés : Anthropologie, Mémoire, Politique,

Aires culturelles : Afrique,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Marie-Aude Fouéré- Anthropologie des pratiques non savantes de l'archive en Afrique
  • Direction de travaux d'étudiants :

    direction des travaux de master uniquement : marie-aude.fouere(at)ehess.fr.

    Réception :

    sur rendez-vous par tél. :  01 53 63 56 46 ou marie-aude.fouere(at)ehess.fr

    Niveau requis :

    master, doctorants, chercheurs : marie-aude.fouere(at)ehess.fr.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : marie-aude.fouere(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 19 janvier 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]