Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Les « causes perdues », du légitimisme aux nationalismes : discours, mythes, conflits

  • Jordi Canal, maître de conférences de l'EHESS ( CRH )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e et 4e mercredis du mois de 11 h à 13 h (salle 527, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 9 novembre 2016 au 24 mai 2017. La séance du 9 novembre est annulée. Séance supplémentaire le 7 juin

Les séances des 26 avril, 10 et 24 mai et 7 juin 2017 se dérouleront en salle A04_47 (4e étage) 54 bd Raspail 75006 Paris.

La création de sous-cultures politiques et de stratégies de survie symbolique sont monnaie courante dans des sociétés qui ont vécu des moments dramatiques et des fractures radicales, produit de défaites militaires, de processus révolutionnaires ou sécessionnistes, de crises morales ou d'effondrements institutionnels. Pour survivre à ces épreuves, une partie de la société réagit en créant des stratégies de survie symbolique qui produisent une « culture des vaincus » et, de façon plus ou moins efficace, des identités collectives centrées sur ce traumatisme fondateur. Ce sont les « causes perdues » (lost causes), des courants culturels et intellectuels qui forgent et réélaborent des images et des interprétations du passé. Il s'agit de desseins fatidiques et d'aspirations frustrées qui continuent de captiver l'imagination, avivent les passions, suscitent la sympathie et forgent l'identité collective après que les forces qui les ont promus ont disparu. Sans cesse vaincues, ces causes perdues parviennent à survivre aux vainqueurs et aux vaincus, en inspirant de l'espoir, de l'idéalisme et un irrépressible romantisme. Ces stratégies peuvent s'enraciner dans des activités politiques plus ou moins conflictuelles, mais surtout, elles se projettent vers des activités non violentes de nature sociale ou culturelle, liées à la gestion de la mémoire et aux identités collectives. Dans ce séminaire, on proposera une lecture des légitimismes (chambordisme, carlisme, miguelisme, bourbonisme napolitain) comme de la culture confédérée aux États-Unis, et des nationalismes catalan, basque, corse ou padan comme des causes perdues.

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire et civilisations de l'Europe

Intitulés généraux :

  • Jordi Canal- Histoire de la contre-révolution en Europe au XIXe siècle
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous pris par courriel.

    Réception :

    sur rendez-vous pris par courriel.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : canal(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 10 avril 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]