Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Le futur vu du Golfe : ville, temporalité et subjectivité au prisme des sociétés arabes contemporaines

  • Laure Assaf, ATER à l'EHESS ( Hors EHESS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Vendredi de 11 h à 13 h (salle 6, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 17 février 2017 au 19 mai 2017. Les séances des 3 et 31 mars et 5 mai se dérouleront en salle des artistes, 96 bd Raspail 75006 Paris. La séance du 21 avril est annulée, reportée au 26 mai de 11 à 13 h (salle 1, 105 bd RAspail 75006 Paris)

Les pays du Golfe, longtemps marginaux au sein de l'anthropologie du monde arabe, apparaissent aujourd'hui comme des centralités politiques, économiques et culturelles dont les modèles s'exportent internationalement. Ce séminaire propose donc d'explorer ce que les terrains du Golfe apportent aux réflexions anthropologiques sur la ville, les processus de globalisation, les migrations ou encore les modes de subjectivation, dans une dimension comparative à l'échelle des sociétés arabes et musulmanes contemporaines.

Parce que les gouvernements du Golfe sont obsédés par la projection dans le temps, celui d'un passé bédouin idéalisé comme celui de la fin anticipée des ressources pétrolières, c'est l'angle de la temporalité qui guidera notre réflexion. Les « horizons d'attente » mis en œuvre à travers les développements urbains spectaculaires et les politiques visant à préparer l'après-pétrole seront contrastés avec l'expérience vécue du changement social et les aspirations des individus.

Programme :

Introduction

17 février : Déconstruire l’exceptionnalité du Golfe

24 février : Récits et contre-récits de la modernité : problématiser les modèle d’analyse
 
I. De la ville arabe à la ville du futur

3 mars : « Le règne des consultants » : la production de la ville, à travers les cas de Riyad et Abou Dhabi

10 mars : Modèles urbains : enclaves, ségrégations et recompositions

17 mars : Villes intimes. Pratiques citadines et modes de subjectivation
 
II. Changement social, hiérarchies et mobilités

24 mars : L’origine du statut : généalogies et circulations historiques de populations

31 mars : Des « États de transit » ? Politiques et parcours migratoires

28 avril : Citoyens impossibles et secondes générations : théoriser les hiérarchies sociales
 
III. Façonner de nouvelles subjectivités ?

5 mai : Transformations des rôles de genre : le sentiment amoureux en Oman

  • Intervention de Marion Breteau, doctorante à Aix-Marseille Université - Laboratoire IDEMEC

12 mai : Amour, famille et mariage

19 mai : Jeunesses arabes : réflexions sur une catégorie
 
Conclusion

26 mai : Images et imaginaires. Le Golfe à travers les productions culturelles, médiatiques et artistiques

Aires culturelles : Arabe (monde), Musulmans (mondes),

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

Adresse(s) électronique(s) de contact : laure.assaf(at)gmail.com, anthropologie(at)ehess.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 2 mai 2017.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]