Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

  • Accueil
  • 2016-2017
  • Enseignements
  • La science sociale : une science, une imposture, ou... autre chose ? Époque des fondations : le cas de l’étrange Monsieur Durkheim

La science sociale : une science, une imposture, ou... autre chose ? Époque des fondations : le cas de l’étrange Monsieur Durkheim

  • Wiktor Stoczkowski, directeur d'études de l'EHESS (TH) ( LAS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 15 h à 17 h (salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 15 novembre 2016 au 14 février 2017

Depuis une trentaine d’années, on a vu se multiplier les attaques, réquisitoires et parodies qui reprochent aux sciences sociales d’être des impostures transgressant sans vergogne les règles élémentaires de la démarche empirique et dissimulant leur vacuité intellectuelle sous le masque d’un jargon prétentieux. Ces jugements de valeur sont souvent accompagnés de dénonciations politiques, lorsque telle ou telle école théorique en accuse une autre d’être non seulement une science infirme, mais aussi un engagement blâmable.

En abandonnant le terrain polémique où ses critiques se situent, le séminaire propose une réflexion sur le statut incertain des sciences sociales, dont l’énigme alimente les procès en imposture. Cette année, nous examinerons ce phénomène à travers une analyse détaillée de l’œuvre durkheimienne qui marque l’un des moments cruciaux de la constitution des sciences sociales. Le dessein de fonder ces disciplines par le truchement d’un recours massif aux données factuelles y est explicitement revendiqué. Pourtant, l’usage que Durkheim faisait réellement des données est très surprenant, souvent contraire aux principes énoncés dans les Règles de la méthode sociologique.

L’examen de l’ensemble de son œuvre nous servira à étayer deux thèses interprétatives. Premièrement, la science sociale naissante a emprunté ses savoir-faire intellectuels et sa rhétorique non pas à la science empirique, mais à la philosophie, ou plutôt à une philosophie très particulière, qui a échappé jusqu’à présent à l’attention des historiens et des sociologues de la philosophie française. Deuxièmement, la science sociale, dès ses débuts, en affirmant vouloir se substituer aux religions monothéistes de salut, a repris l’idée – héritée de la religion – de produire un savoir libérateur destiné à affranchir le monde humain du mal qui l’affecterait.

C’est en recourant à des concepts de l’anthropologie sociale que nous tenterons de prouver que la science sociale émergeante n’a abouti ni à une science, ni à une philosophie, ni à une imposture, mais à une vision cohérente du monde, écartelée entre ses aspirations empiriques, malhabilement assumées, et l’ambition de libérer l’humanité de ses maux grâce à une réforme radicale de la vie collective. La suite du séminaire montrera que ces conclusions valent également pour les « grandes théories » ultérieures.

En abordant cette problématique restreinte, le séminaire cherche à présenter la mise en pratique d’une méthode analyse des savoirs, applicable non seulement aux savoirs des sciences sociales, mais également à d’autres types de représentations. Il s’adresse aux étudiants intéressés par l’anthropologie des savoirs, l’épistémologie des sciences, l’histoire des sciences, l’histoire intellectuelle et l’analyse du discours.

Aires culturelles : Europe,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Wiktor Stoczkowski- Savoir et conceptions cosmologiques dans l'Occident contemporain
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Site web : http://ehess.academia.edu/WiktorStoczkowski

    Site web : http://las.ehess.fr/index.php?1412

    Adresse(s) électronique(s) de contact : stoczkow(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 1 septembre 2016.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]