Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Entre Ego de la parenté et « je » du langage : la personne

  • Enric Porqueres I Gené, directeur d'études de l'EHESS (TH) ( IIAC-LAIOS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er et 3e jeudis du mois de 11 h à 13 h (salle 5, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 3 novembre 2016 au 1er juin 2017. La séance du 2 mars est annulée

Les rapports entre embryologie, parenté, personne et cosmologie seront au centre de nos travaux. Nous poursuivrons la réflexion comparative permettant de situer les débats contemporains autour du statut de l’embryon dans le cadre de l’anthropologie de la parenté. Les comités de bioéthique, laïques et religieux, les milieux cliniques et de laboratoire, les forums juridiques seront ainsi confrontés tant à ce que les usagers des nouvelles techniques de reproduction disent de l’embryon qu’aux enseignements de l’ethnologie en la matière. Les liens entre parenté et personne tout comme ceux entretenus entre l’entité embryonnaire et les discours sur les origines des hommes, entre ontogenèse et phylogenèse, constitueront les fils rouges de nos réflexions. Une attention particulière sera portée cette année au moment de l’individualisation de l’être in utero. Face à des discours anthropologiques trop enclins à opposer l’individualisme occidental à l’holisme d’autres cultures, la dimension relationnelle de l’individu contemporain ainsi que la dimension individuelle du corps relationnel dans certaines cultures exotiques seront traités systématiquement. Les thèmes du destin personnel et de l’acquisition du caractère de sujet, voire de la responsabilité morale lors des diverses phases embryonnaires, seront au centre de notre agenda. Des travaux en anthropologie linguistique portant sur l'usage des pronoms personnels et sur celui des possessifs retiendront particulièrement notre intérêt et nous permettront de construire notre objet d'étude. Nous nous appuierons notamment sur les travaux des dernières années sur des ethnologies portant sur : l’Afrique de l’Ouest, les Inuit, l'Inde, la Mélanésie et l’Australie. Le séminaire combinera un travail conjoint sur des textes et des exposés, tant du responsable du séminaire que d’étudiants avancés et d’invités.

17 novembre : Diana Marre (Université Autonome de Barcelone), « Displaced children and stolen babies. State of exception, fear and public secrets in contemporary Spain »

1er décembre : Joao de Pina Cabral (Université de Kent), « Participation et Personne : une nouvelle approche anthropologique au vieux concept de participation »

5 janvier : Benoît Fliche (IDEMEC-CNRS), « Quel est le sujet de l'anthropologie? Retour sur l'histoire d'un meurtre sans cadavre »

20 avril : Fedra Cuestas (Universidad Andrés Bello, Santiago du Chili), « Quelles vies on ne laisse pas mourir: avortement, inégalité et vie précaire au Chili »

4 mai : Fedra Cuestas (Universidad Andrés Bello, Santiago du Chili), « Enfants appropriés: Génétique, identité et histoire subjective »

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Enric Porqueres I Gené- La parenté politique
  • Renseignements :

    pour toute question contacter le responsable du séminaire.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Site web : http://www.iiac.cnrs.fr/laios/spip.php?article83

    Adresse(s) électronique(s) de contact : enric.porqueres(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 3 mai 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]