Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropocène : quelles histoires ? Histoire globale, histoire environnementale, histoire des savoirs

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mercredi de 13 h à 15 h (bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 9 novembre 2016 au 8 février 2017. Certaines séances se déroulent à partir de 14 h au Centre Alexandre-Koyré ; cf. ci-dessous le calendrier détaillé des séances

Comment les sociétés industrielles des XIXe et XXe siècles ont-elles fait basculer la Terre dans l’Anthropocène, c’est à dire une nouvelle époque géologique, marquée par le bouleversement anthropique des équilibres écologiques et climatiques ? La thèse de l’anthropocène mise en avant par les sciences du système terre interpelle l’histoire dans ses approches et ses méthodes : en deux siècles tout au plus, « nous » avons modifié la trajectoire du système terre à l’échelle des temps géologique. L’histoire humaine a rendez-vous avec celle de la Terre.

Le but du séminaire est de proposer une réflexion historiographique sur ce que fait la question écologique globale à l’écriture de l’histoire, et d’esquisser les contours d’une nouvelle histoire de la modernité industrielle des XIXe et XXe siècles, à la  lumière des renouvellements récents de l’histoire environnementale, de l’histoire globale et de l’histoire des sciences et des techniques en mettant l’accent sur les dimensions matérielles et énergétiques de l’histoire globale et du capitalisme et sur l’analyse des choix historiquement situés (économiques, technologiques et politiques), des modèles de production et de consommation qui ont produit la crise contemporaine.

Cette 5e année du séminaire, outre son caractère introductif des enjeux de l’Anthropocène pour les sciences humaines et qociales et l’écriture de l’histoire, mettra l’accent sur l’histoire des dispositifs et discours prenant la Terre entière pour objet. La prétention que notre génération serait la première à comprendre les dérèglements globaux et l’affirmation d’une nouveauté absolue des savoirs sur la Terre masquent en effet une histoire plus longue et plus éclairante du géopouvoir.

L’enseignement s’adresse à des étudiants de master en histoire, ainsi qu’en sciences sociales et histoire des sciences et des techniques. La validation se fera sous la forme d’un travail collectif sur des thèmes définis par les enseignants.

Mercredi 9 novembre 2016 (salle 015) : Introduction. Quelle histoire pour l’Anthropocène ? [+ présentation des deux projets de travail de groupe]

Mercredi 16 novembre 2016 (salle 015) : Anthropocène ou Capitalocène ? Quelle histoire conjointe des systèmes monde et du système terre ? [+ mise en route des deux groupes]

Mardi 22 novembre 2016 (14 h, 5e étage, Centre Alexandre-Koyré, 27 rue Damesme 75013 Paris) : Une histoire politique du CO2

Mercredi 23 novembre 2016 (salle du conseil A) : La réflexivité environnementale moderne : essai de typologie historique.

Mercredi 30 novembre 2016 (salle du conseil A) : Gouverner la terre 1. Le bon gouvernement de la terre à l’âge des empires (fin XIXe s). [+ point d’étape du groupe 1, sur les discours du bon usage de la Terre et des limites des ressources au tournant du XIXe et du XXe siècle]

Mardi 6 décembre 2016 (14 h, 5e étage, Centre Alexandre-Koyré, 27 rue Damesme 75013 Paris) : Penser un changement de régime de la Terre, perspectives de philosophes. Interventions de Dorothea Heinz et Pierre de Jouvancourt

Mercredi 7 décembre 2016 (salle du conseil A) : Penser le changement climatique depuis 1500.

Mercredi 14 décembre 2016 (salle du conseil A) : Gouverner la terre. 2. Savoirs et politiques environnementales globales pendant la guerre froide [+ point d’étape du groupe 2, sur les discours du bon usage de la Terre et des limites des ressources entre 1945 et 1962]

Mercredi 18 janvier 2017 (salle du conseil A) : Architecture et urbanisme depuis 1945 : une histoire écologique. Interventions de Léa Mosconi et Paul Bouet

Mardi 24 janvier 2017 (14 h, 5e étage, Centre Alexandre-Koyré, 27 rue Damesme 75013 Paris) : Industrialiser la nature. Histoire environnementale de l’agriculture au XXe siècle.

Mercredi 25 janvier 2017 (salle 1) : Gouverner (par) les limites de la planète. Intervention de Stefan Aykut [+ exposés et points d’étape des groupes 1 (autour de 1900) et 2 (autour de 1950)]

Mercredi 1er février 2017 (salle du conseil A) : Gouverner la terre. 3 Savoirs et politiques environnementales globales depuis 1972 (avec une intervention de Quentin Couix, Univ. Paris 1, sur « Économie, énergie et entropie dans les années 1970 »)

Mercredi 8 février 2017 (salle 015) : Présentation et discussion finale du travail des deux groupes

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire - Problèmes généraux

Intitulés généraux :

Niveau requis :

l’enseignement s’adresse à des étudiants de master en histoire, ainsi qu’en sciences sociales et histoire des sciences et des techniques. La validation se fera sous la forme d’un travail collectif sur des thèmes définis par les enseignants.

Adresse(s) électronique(s) de contact : christophe.bonneuil(at)cnrs.fr, fressoz.jb(at)gmail.com

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 16 décembre 2016.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]