Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropologie politique de la globalisation : identité, religion, genre, gouvernance

  • Bernard Hours, directeur de recherche à l'IRD (TH) ( Hors EHESS )
  • Monique Selim, directrice de recherche à l'IRD (TH) ( Hors EHESS )
  • Tassadit Yacine, directrice d'études de l'EHESS (TH) ( LAS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 9 h à 13 h (salle 3, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 8 novembre 2016 au 14 février 2017

Ce séminaire a deux volets.
Dans le premier, nous nous fixons les objectifs suivants :

  • Appréhender les nouvelles articulations entre identité et altérité, appartenance et religion, figures de l’étranger et normes sexuelles qu’installe la globalisation, avec une attention particulière sur les sociétés berbères.
  • Analyser les modes de production de la connaissance  et de sa restitution, les positions de l’anthropologue  et son implication sur les terrains globalisés que sont l’entreprise, le travail, les ONG, les mobilisations collectives de toutes natures (politiques, économiques, de genre,  religieuses etc.) et les réseaux numériques.
  • Identifier les acteurs idéologiques de la globalisation, leurs transformations et les logiques plurielles et contradictoires de leur incorporation dans le  cadre des imaginaires d’une société civile globale. 

Dans le second, nous interrogeons les processus de globalisation sous l’angle des logiques politiques qui les animent ainsi que des normes produites. Le développement économique et social est devenu développement durable et a changé de nature, avec une dimension environnementale déterminante. L’action humanitaire a inscrit une perspective morale centrale dans le traitement de l’altérité. Les ONG, au nom de l’environnement et de la morale accompagnent cette évolution dont elles sont l’outil, tout comme elles sont un instrument majeur de mise en œuvre des normes  globales de bonne gouvernance. Nous mettrons ainsi en perspective 50 ans de représentations et de discours idéologiques portant sur le développement d’hier, les ONG, l’action humanitaire, la gouvernance globale d’aujourd’hui, en produisant une analyse critique et une grille d’interprétation.

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire annuel (48 h = 2 x 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

  • Tassadit Yacine- Anthropologie de la domination : pratiques, discours, représentations dans les sociétés berbères
  • Renseignements :

    contacter les enseignants par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : yacine(at)msh-paris.fr, monique.selim(at)ird.fr, bernard.hours(at)ird.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 6 juillet 2016.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]