Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Socioéconomie de la globalisation et du développement : du business social à l'économie solidaire

  • Isabelle Guérin, directrice de recherche à l'IRD (TH) ( Hors EHESS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

3e jeudi du mois de 15 h à 19 h (salle du Conseil B, R-1, bât. Le France, 190 av de France 75013 Paris), du 15 décembre 2016 au 18 mai 2017. La séance du 16 février est reportée au 23 février (même heure, même salle)

La séance du 20 avril se déroulera en salle A07_51 (7e étage) 54 bd Raspail 75006 Paris. La séance du 18 mai se déroulera en salle BS1_05 (1er sous-sol) 54 bd Raspail 75006 Paris.

Les processus de globalisation et de financiarisation remodèlent les modes d’actions et d’intervention dans le champ qualifié de « développement ». On assiste à un brouillage croissant entre d’un côté projets et politiques dits de développement et de lutte contre la pauvreté, et de l’autre capitalisme et marché. L’intérêt grandissant de la part d’organisations de développement et d'entreprises pour le business social, le bas de la pyramide ou encore l’impact financing en est une l’illustration. On assiste également à des formes citoyennes inédites de production, de consommation et de financement. Qualifiées (ou auto-qualifiées) d’économie solidaire, alternative ou communautaire, elles revendiquent des conceptions novatrices de la richesse, de la démocratie et du rapport au politique. En s’inspirant de différents courants (socioéconomie, anthropologie économique, féminisme), ce séminaire propose une grille de lecture à la fois critique  et possibiliste de ces différentes pratiques, dont la frontière est souvent ténue. L’analyse critique analyse la manière dont ces pratiques renouvellent ou infléchissent les processus de domination et d’exploitation. L’analyse possibiliste analyse la manière dont ces pratiques bousculent (ou pas) les notions de richesse, de production, de reproduction sociale et d'engagement politique. Le séminaire se base sur des allers-retours permanents entre réflexion théorique et études de cas, prises dans différentes régions du monde. Il propose aussi une réflexion épistémologique et méthodologique sur les outils de collecte et d’analyse de données de nature socioéconomique.

Programme :

15 décembre 2016 : Isabelle Guérin, Qu’est-ce que la socioéconomie du développement ? Entre approche critique et possibilisme

19 janvier 2017 : La fabrique du développement

  • Flore Dazet, doctorante EHESS, Vers une approche « possibiliste » des programmes d’aide humanitaire
  • Isabelle Guérin, La fabrique sociale et politique des marchés du développement

23 février 2017 : Le genre du développement

  • Blandine Destremau, Directrice de recherche CNRS / IRIS / EHESS : Le care, nouvelle morale du capitalisme. Assistance et police des familles en Amérique latine
  • Isabelle Guérin, Care, reproduction sociale et économie solidaire

16 mars 2017 : Nouvelles technologies et développement (1)

  • Solène Morvant-Roux, Professeure à l’Université de Genève, Mobile money et transferts d’argent au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire
  • Cyril Fouillet, Professeur associé à l’Essca et Isabelle Guérin, Un monde sans cash peut-il être solidaire ? Discussions à partir d’un exemple indien

20 avril 2017 : Nouvelles technologies et développement (2)

  • Marine Al Dahdah, chercheure au CEPED (IRD-Université Paris-Descartes) et au CSH (New-Delhi), La santé maternelle par téléphone portable au Ghana et en Inde
  • Timothée Narring, étudiant EHESS, et Isabelle Guérin, Monnaie sociale digitale et banques communautaires au Brésil

18 mai 2017 : Quelles innovations pour quels modèles de développement ?

  • Lara Gautier, doctorante Cessma (IRD-Paris Diderot-Inalco) et Université de Montréal (ESPUM, Des politiques innovantes pour augmenter l’accès aux services de santé en Afrique : promesses et dérives d’approches top-down et bottom-up
  • Antoine Rieu, doctorant Cessma (IRD-Paris Diderot-Inalco) et CODEV (ESSEC), Repenser l’entreprise dans la société : vers une nouvelle approche de la valeur. Ce que peuvent les Joint Ventures Sociales
  • Isabelle Guérin, Conclusion générale du séminaire

Aires culturelles : Afrique, Amérique du Sud, Arabe (monde), Inde,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

Renseignements :

par courriel.

Direction de travaux d'étudiants :

par courriel.

Réception :

sur rendez-vous, par courriel.

Adresse(s) électronique(s) de contact : isabelle.guerin(at)ird.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 4 avril 2017.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]