Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Atelier d'analyse textuelle de matériaux qualitatifs

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Vendredi de 13 h à 16 h (bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), les 10 et 24 février, 10 mars, 21 et 28 avril (séance double : de 9 h à 12 h, puis de 13 h à 16 h), 12 et 19 mai 2017. Deux groupes (voir détail des salles dans le descriptif)

Les séances des 21 et 28 avril et 19 mai se dérouleront :

  • Premier groupe : salle AS1_24 (1er sous-sol) 54 bd Raspail 75006 Paris.
  • Second groupe : salle A05_51 (5e étage) 54 bd Raspail 75006 Paris.

La séance du 12 mai se déroulera :

  • Premier groupe : salle AS1_24 (1er sous-sol) 54 bd Raspail 75006 Paris.
  • Second groupe : salle AS1_23 (1er sous-sol) 54 bd Raspail 75006 Paris.
  • Premier groupe : salle 587, bât. Le France pour toutes les séances
  • Second groupe : salle 1, RdC, bât. Le France, les 10 et 24 février, 10 mars, 28 avril et 12 mai ; salle 015, RdC, bât. Le France, les 21 avril et 19 mai 2017

Cet atelier réunira des jeunes chercheur-e-s (étudiant-e-s en M1 et M2, doctorant-e-s) et des chercheur-e-s confirmé-e-s désireux-ses d’analyser leur matériel empirique qualitatif dans un cadre collaboratif. Nous viserons ici d’introduire une forme de travail courante en Allemagne, mais encore peu développée en France. Certains sociologues ont cherché à développer des méthodes d'analyse spécifiquement adaptées à l'analyse des récits de vie, ou d’autres formes d’entretiens. Si en France ces tentatives sophistiquées (Catani, Demazière et Dubar) n'ont guère fait école, c'est l'inverse qui s'est passé en Allemagne : tout un courant s'est constitué autour de l'élaboration d'une méthodologie d'analyse systématisée (Schütze, Rosenthal...).

Programme 2016-2017 :

Dans le prolongement de l’année passée et toujours dans le souci d’élargir au maximum l’éventail des regards et des hypothèses d’interprétations portés sur le matériau recueilli afin de palier au mieux les risques liés au « Fremdverstehen » (la projection sur un texte de l'horizon de sens propre à l'analyste lui/elle-même) que comporte tout travail d’interprétation, le séminaire prendra la forme suivante :  

  • Une séance introductive : présentation des théories qui soutendent cette démarche d’analyse collaborative et mise en pratique sur un extrait d’entretien proposé par les animatrices du séminaire. À la fin de cette séance, chaque étudiant souhaitant valider le séminaire sera invité à mettre à la disposition des participants un extrait d’entretien à analyser pour les séances à venir.
  • 4 séances collaboratives : Après une courte restitution, par chaque étudiant concerné, des pistes d’analyse qu’il retient à la suite des échanges sur son extrait d’entretien lors de la séance collaborative précédente, les étudiants seront divisés en demi-groupe. Ils découvriront l’extrait proposé par deux participants au séminaire et consacreront 1 heure de discussion/extrait, fondée sur une analyse ligne à ligne pour faire émerger des pistes d’interprétation.
  • 3 séances thématiques : les séances thématiques se dérouleront en deux parties ; la première partie consiste en un atelier collaboratif (cf : ci-dessus), puis un intervenant spécialiste du thème ayant participé à l’analyse collaborative présentera à partir du matériel discuté lors de l’atelier collaboratif et de son propre matériel une analyse qui permette aux étudiants de saisir comment on passe des données à la théorisation.

Pour l’année 2016-2017, 3 thèmes ont été retenus selon les questions récurrentes des étudiants : Langues et traduction des entretiens ; rapport de genre : rapport d’âge.

L’atelier est également ouvert aux étudiant-e-s en M1 n’ayant pas encore débuté leur terrain.

Modalités d’évaluation :

Les étudiants travailleront en binôme sur leur propre entretien et celui de leur partenaire (afin de toujours bénéficier d’un regard extérieur).  Ils devront, en s’appuyant sur les résultats de la séance collaborative, l’analyser dans sa totalité. Si les étudiants n’ont pas de matériel qualitatif, ils travailleront sur un entretien qu’ils n’ont pas réalisé.

La présentation des résultats de l’atelier collaboratif faite à l’oral (cf : 5 min au début de chaque séance) leur permettra de « tester » leurs pistes et de bénéficier de conseils méthodologique des animatrices avant de passer à l’écrit.

Le document final  ne devra pas comporter plus de 10 pages, times 12, interligne 1.5, et être paginé.

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Niveau requis :

cet atelier sera ouvert aux étudiant-e-s en M1, M2, aux doctorant-e-s et aux chercheur-e-s confirmé-e-s.

Adresse(s) électronique(s) de contact : elise.pape(at)ehess.fr, cperrinjoly(at)gmail.com

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 4 avril 2017.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]