Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropologie visuelle et hypermédia

  • Pierre-Léonce Jordan, maître de conférences de l'EHESS ( CREDO )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

(I2MP - Institut méditerranéen des métiers du patrimoine, MuCem 13002 Marseille), dates fixées ultérieurement

Ce séminaire a pour objet l'utilisation des images en mouvement dans le contexte des sciences sociales, depuis les premières lanternes magiques aux images virtuelles produites pour les applications multimédias et hypermédias développées en anthropologie et muséographie. Le séminaire, organisé sous forme d'enseignement groupé, traitera de l'archéologie du film ethnographique et des applications hypermédias en anthropologie. Ces thèmes seront abordés à partir d'applications hypermédias développées dans le cadre de nos recherches.

Archéologie du film ethnographique : à partir du cédérom Cent ans de cinéma ethnographique, véritable catalogue hypermédia de la collection de films ethnographiques que nous avons rassemblée pour le MAAOA et le CEREDEM, et du cédérom Ethnology on film : From Shadow Show to Multimedia développé pour le National Museum of Ethnology d’Osaka, seront analysés et critiqués les toutes premières boucles de Kinétoscope tournées par la compagnie de Thomas A. Edison chez les Amérindiens, les premiers films des frères Lumière, les films réalisés par Alfred C. Haddon dans le cadre de la « Cambridge University Expedition to Torres Straits », les premiers films de Rudolf Pöch tournés en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Kalahari, les « Völkerkundliche filmdokumente aus der Südsee » de Georg Thilenius, les films d’Edward S. Curtis tournés chez les Hopi et les Kwakiutl, les réalisations de Luis Thomaz Reis, véritable pionnier du cinéma ethnographique chez les Amérindiens du Brésil. Les films spécialement tournés dans le cadre des expositions coloniales feront également l’objet d’une présentation critique. Après nous être attardés sur la saga Robert Flaherty et les premières tentatives de « Kino-pravda » de Dziga Vertov, cinéastes considérés par Jean Rouch comme pères fondateurs du « cinéma vérité », nous aborderons l’œuvre de trois pionniers du cinéma direct, Jean Rouch, Richard Leacock et John Marshall. Enfin, pour clore cette première partie une séance sera consacrée au travail de Robert Gardner.

Applications multimédias et hypermédias en anthropologie : après avoir brossé l'historique des premiers hypermédias et étudié quelques exemples de leur utilisation actuelle dans le champ anthropologique et muséologique, nous présenterons et analyserons six applications hypermédias que nous avons développées : Cédérom Cent ans de cinéma ethnographique, Cédérom Le musée en poche : Arts Africains, Océaniens et Amérindiens, Cédérom Arman, collectionneur d'art africain, le DVD-Rom Art et civilisation des Papous et Austronésiens de Papouasie Nouvelle-Guinée et West Papua et le cédérom  Ethnology on film : From Shadow Show to Multimedia, et enfin le site web exposition virtuelle Peuples des eaux, gens des îles. L’Océanie.

Mots-clés : Cinéma, Image, Visuel,

Aires culturelles : Afrique, Amériques, Asie, Europe, Japon, Océanie,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Pierre-Léonce Jordan- Anthropologie hypermédia
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    séminaire ouvert à tou(te)s.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : jordan(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 16 juin 2016.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]