Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Espaces de sainteté chrétiens et islamiques en Éthiopie : fondations et dévotions

  • Éloi Ficquet, maître de conférences de l'EHESS ( CéSor )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Vendredi de 11 h à 13 h (salle 5, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 3 mars 2017 au 16 juin 2017

Suite à l'étude de textes hagiographiques et de pratiques de vénération de personnages saints, le séminaire poursuivra l’observation juxtaposée, comparative et interactionnelle des communautés chrétiennes et musulmanes dans le contexte éthiopien, en portant l'attention sur les espaces investis de sainteté. Les lectures de textes se concentreront sur les relations que des saints entretiennent avec les territoires qu’ils traversent, ceux où ils s’installent, et ceux où leur mémoire continue d'être célébrée et sollicitée. Hors des textes, des enquêtes in situ seront mobilisées pour décrire des lieux dont la configuration topographique, le paysage, les caractéristiques géologiques - aquifères notamment -  peuvent comporter des qualités révélées et exploitées par l'établissement d'un culte dont les caractères païens aux yeux des doctrines monothéistes sont transformés, reconvertis et administrés au nom d'un saint fondateur. Réciproquement, le fait d’être la terre d’inhumation et de vénération d’une personnalité aux attributs exceptionnels peut conférer à un sol des qualités nouvelles, reconnues et valorisées institutionnellement, par exemple par des dispositifs de requalification de statuts fonciers avantageux pour les résidents ainsi rétribués pour leur rôle de protecteurs et pour les services qu’ils peuvent rendre aux pèlerins et autres usagers du lieu. À une échelle d’observation élargie, la dimension topique de la sainteté prend une dimension réticulaire par les circulations de personnes et de biens qui lient les lieux les uns aux autres pouvant impliquer, dans certaines circonstances, des pratiques de franchissement des démarcations religieuses.

Aires culturelles : Afrique, Musulmans (mondes),

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire et civilisations de l'Afrique

Intitulés généraux :

  • Éloi Ficquet- Histoire et anthropologie comparées de la Corne de l’Afrique
  • Direction de travaux d'étudiants :

    la direction des travaux est assurée sur prise de rendez-vous à l'issue du séminaire ou par messagerie électronique.

    Réception :

    les étudiants sont reçus au Centre d'études en sciences sociales du religieux, 10 rue Monsieur-le-Prince, 75006 Paris, sur prise de rendez-vous par courrier postal ou électronique.

    Niveau requis :

    si elle est appréciée, la connaissance de langues en usage dans la Corne de l'Afrique n'est pas exigée et l'ouverture comparatiste sur d'autres espaces linguistiques, culturels et religieux est encouragée. Pour les étudiants de master, la validation portera sur la sélection et l'analyse critique d'une source, ou bien la collecte de données sur un culte.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : eloi.ficquet(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 28 juin 2016.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]