Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropologie des gouvernances et des actions publiques dans les pays du Sud

  • Giorgio Blundo, directeur d'études de l'EHESS, directeur de recherche en délégation à l'IRD (TH) ( CNE )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études de l'EHESS (*) ( CNE )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

De 9 h à 17 h (EHESS-Marseille, Centre de la Vieille-Charité, salle A, 2 rue de la Charité 13002 Marseille), du mardi 21 mars au vendredi 24 mars 2017

Au cours des quinze dernières années, l’anthropologie du développement a diversifié et élargi ses objets de recherche, s’orientant résolument vers une anthropologie des actions publiques et des formes de gouvernance.

Elle s’intéresse notamment aux configurations complexes de délivrance de biens et services publics dans les pays du Sud, mettant aux prises une pluralité d’acteurs – administrations étatiques, agences de développement, ONG, associations, municipalités, mécènes – en situation de concurrence ou de complémentarité, dotés de formes d'autorité et de légitimité variées.

Cette entrée empirique permet ainsi de produire des interprétations théoriques enracinées dans le terrain portant sur l'élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques, les interventions des agences de développement, les actions municipales et associatives, les interactions entre pourvoyeurs de services et usagers, les cultures professionnelles ou organisationnelles, ou la pluralité des types de légitimité, de redevabilité et de production de normes.

La mise en évidence par l’enquête des écarts entre les programmes et ce qui se passe sur le terrain, ou entre les règles officielles et les pratiques réelles, ainsi que l’analyse des modalités de coexistence et d’imbrication entre régulations formelles et informelles, ont diverses implications conceptuelles et méthodologiques, qui débordent parfois l’Afrique ou les pays du Sud.

Ce nouveau champ de recherche permet de croiser le regard anthropologique avec une production scientifique issue d'autres spécialités académiques (sciences politiques, sociologie des organisations, géographie, santé publique, gestion, économie institutionnaliste) et d’autres continents.

Programme :

21 mars :

  • De 9 h à 10 h 30 : Jean-Pierre Olivier de Sardan (LASDEL-EHESS-CNRS) « Anthropologie des gouvernances et des actions publiques : postures et concepts »
  • De 11 h à 12 h 30 :  Giorgio Blundo (EHESS/IRD) « Anthropologie de l’aide budgétaire »
  • De 14 h à 15 h 30 : Maman Sani Souleymane Issoufou (doctorant ENS-Lyon et LASDEL) » La fabrique des chiffres d'un laboratoire de recherche épidémiologique à l’épreuve du terrain (autour de la conduite d’un essai clinique à Madarounfa, Niger) »

22 mars :

  • De 9 h à 10 h 30 : Giorgio Blundo (EHESS/IRD) « Les bureaucrates en uniforme :  ethnographies comparées »
  • De 11 h à 12 h 30 : Jean-Pierre Olivier de Sardan (LASDEL-EHESS-CNRS)  « ‘Modèles voyageurs’, ‘mécanismes standardisés’ et ‘revanches des contextes’ dans le monde du développement »
  • De 14 h à 15 h 30 : Fred Eboko (IRD) « Gouvernance globale de la santé et trajectoires nationales africaines. Le Fonds mondial à l'épreuve du terrain (Sénégal, Côte d'Ivoire, Cameroun, Burkina Faso) »

23 mars :

  • De 9 h à 12 h 30 : Gerhard Anders (University of Edinburgh) « Between formalism and informality in front-line government services: Experiences from Malawi, Tanzania and Sierra Leone »
  • De 11 h à 12 h 30 : Rozenn Diallo (LAM-Sciences Po Bordeaux) « L'action publique en accordéon. Gouverner sans capacités et par intermittences : la conservation de la biodiversité au Mozambique »
  • De 14  h à 15 h 30 : Jean-Alain Goudiaby (Université de Ziguinchor) « Les collèges à l’école de la qualité. (Re)penser la gouvernance de l’enseignement moyen par les dispositifs »

24 mars :

  • De 9 h à 10 h 30 : Thomas Bierschenk (Université de Mainz) « La police et l’Etat »
  • De 11 h à 12 h 30 :  Hélène Charton (LAM-CNRS) « Gouverner l'école sous le régime de l'aide : anthropologie des dispositifs gestionnaires ».
  • De 14 h à 15 h 30 : Giorgio Blundo et Jean-Pierre Olivier de Sardan « Synthèse et perspectives »

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Giorgio Blundo- Anthropologie des gouvernances
  • Jean-Pierre Olivier de Sardan- Anthropologie du changement social
  • Renseignements :

    s'adresser à Laure Ginod par courriel : laure.ginod(at)univ-amu.fr.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Site web : http://centre-norbert-elias.ehess.fr/index.php?83

    Site web : http://centre-norbert-elias.ehess.fr/document.php?53

    Adresse(s) électronique(s) de contact : jeanpierre.olivierdesardan(at)ird.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 2 mars 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]